Accueil » RÉGIONS » Formation des Maires à Mostaganem. Optimiser la gestion des communes par la formation

Formation des Maires à Mostaganem. Optimiser la gestion des communes par la formation

La nouvelle Algérie se construit, bien évidemment, par de nouvelles approches. Ces approches sont rassurantes puisque la mission des présidents d’APC, celle de gérer est prise en charge d’abord par la formation. Aujourd’hui, il s’avère que le passage des nouveaux maires par une formation reste opportun. Les missions des structures de base du développement sont assez complexes. Ceci est donc une raison principale qui a conduit les pouvoirs publics à assurer un accompagnement permettant aux communes une cohérence dans la gestion des affaires publiques et surtout l’acquisition de connaissances dans les approches des diagnostics, des besoins et des visions spécifiques à chaque municipalité. Le volet réglementaire pourrait aussi être mis à niveau dans le programme de formation préconisé. Par conséquent, l’objectif d’accompagner et de faciliter les tâches de gestion aux maires devra être accompli par la formation. Les objectifs visant l’encadrement, l’accompagnement et l’assurance d’une gestion saine devraient être le leitmotiv de ce stage. Ce programme de formation, faut-il le préciser, est dispensé au niveau national par le Ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire. A cet effet, ce dimanche 06 Mars 2022, le wali de Mostaganem, accompagné du secrétaire général, prennent part à l’ouverture de cette session de stage. Le wali, conscient des enjeux, met le doigt sur l’importance de la formation des nouveaux maires. Il considère que le développement passe d’abord par les capacités et les prédispositions d’un PAPC acquises au profit des programmes de développement. Pour le chef de l’exécutif, la concertation et la maîtrise de la réglementation garantissent pleinement l’accomplissement d’un plan de développement. Améliorer la gestion passe forcément par l’apprentissage qui épargne aux responsables des dérives malencontreuses et des erreurs fatalement irréversibles. Le MICLAT a vu juste en voulant inculquer aux nouveaux maires les principes d’une gestion rationnelle par les normes de gestion incluses dans le programme. Les plans de développement, les marchés publics, les contentieux, la gestion des ressources humaines, la fonction publique, les finances, le mouvement du personnel et l’état civil seront intégrés dans le stage comme mécanismes principaux de la gestion d’une collectivité locale telle que la commune. Ce programme s’étalera jusqu’au 16 mars prochain et sera encadré par des responsables de la wilaya et en dehors de la wilaya. Afin d’affiner cette formation sur ses aspects juridiques, le wali greffe à ce stage une journée qui sera dispensée par le Procureur Général sous le thème  »Responsabilité ». Enfin, la formation des maires est une première en Algérie, une action qu’il faut valoriser pour consolider les bases des changements de la nouvelle Algérie.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. A défaut de représentation, le climat des affaires cherche visibilité

La wilaya de Mostaganem recèle ...

Mostaganem. Visite du ministre de la pêche et des productions halieutiques

Ce mardi 21 mai 2024, ...

Economie à Mostaganem. Des membres du CREA en soutien à l’investissement

Dans un communiqué émanant de ...

Mostaganem. L’ENIV se singularise par des partenariats stratégiques

La nouvelle Algérie amorce ses ...

Sans domicile fixe à Mostaganem. Les raisons de la déchéance

A l’instar des autres wilayas, ...