Accueil » ACTUALITE » Fondation Salima Souakri. «Un geste pour une vie»

Fondation Salima Souakri. «Un geste pour une vie»

L’ex-médaille d’or, Salima Souakri, se fixe comme objectif à travers sa fondation qu’elle a créé il y a 02 années d’avoir une vision d’une société plus juste et égalitaire où la dignité de chaque individu est respectée. Sa fondation s’inspire des valeurs fondamentales, selon ses propos, telles que la solidarité, la compassion et le respect. L’accès à des services de santé et de qualité à des dispositions d’assistances et à des possibilités d’éducation et d’emploi, tel est le credo de la fondation de l’ex-championne algérienne qui considère, hélas, qu’en ces temps qui courent, tout ceci est devenu crucial pour permettre aux personnes handicapées de réaliser leur plein potentiel. C’est lors d’une soirée conviviale dans une Résidence à Alger que la présidente de cette fondation « un geste pour une vie » a réuni des invités triés sur le volet dont des corps accrédités en Algerie soit des ambassadeurs, des opérateurs économiques, des personnalités artistiques, des sportifs et coachs et médailles d’or et enfin les hommes et les femmes de la presse et de l’audiovisuel pour fêter ensemble dans une ambiance conviviale le second anniversaire de cette fondation qui va à l’encontre des sans abris, des handicapés, des personnes vivant dans la précarité en sillonnant 06 wilayas du Sud pour aider et apporter de la chaleur humaine dans ces foyers. Lors de cette soirée, une convention a été signée avec des institutions hospitalières privées pour permettre l’accès aux malades aux soins gratuits. Dans son allocution, la judokate se fixe comme objectif de s’engager auprès des malades vivant avec un handicap par les soutenir et apporter un sourire à tous grâce à cet engagement qui se traduit par un soutien actif à de nombreux projets dans la perspective d’aider les plus démunis car, selon elle, rien n’a de prix puisque on peut côtoyer la victoire de par son statut de médaillée d’or mais ceux qui souffrent ne demandent pas de compatir avec eux mais de les soutenir et de les orienter. Les donateurs étaient présents dans ce cette résidence venus de différents horizons pour apporter leur soutien indéfectible à cette cause. Il est attendu, selon Salima Souakri, d’engager l’ensemble de la société, plus précisément, la jeune génération, dans le combat contre cette réalité souvent négligée en changeant le regard porté sur les personnes vivant ans la précarité.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Marché pétrolier mondial. Quelles perspectives à court terme?

Le ministre de l’Energie et ...

Banque Mondiale. 18,5 milliards de dollars de perte à Ghaza

Le bilan de cette agression ...

Agression israélienne contre Ghaza. De nouvelles victimes parmi les journalistes

Reporter sans frontières (RSF) a ...

Lancement du Réseau associatif pour le dialogue et le bon voisinage algéro-africain. Soutien pour les dynamiques participatives

Une convention de partenariat et ...

Opérateurs algériens. Quels sont les enjeux économiques?

Le baril du pétrole plafonne ...