Accueil » ORAN » Foncier agricole riche mais potentiellement industriel à Hassi Mefsoukh. Le maire à cheval pour booster le développement communal

Foncier agricole riche mais potentiellement industriel à Hassi Mefsoukh. Le maire à cheval pour booster le développement communal

La commune de Hassi Mefsoukh, riche en potentialité agricole, n’a pas jusqu’ici d’assiette industrielle mais la fertilité de son foncier plaide en faveur de lancement de projets d’investissements de l’avis des élus de cette commune proclamée agricole, distante de 34 km à l’Est du chef-lieu de la wilaya d’Oran.
Les programmes de développements sectoriels (PSD) et communaux (PCD) sont lancés et d’autres sont en voie de l’être selon ses responsables interrogés, en marge de la dernière session d’APW du 18 avril, dédiée exclusivement aux réponses du wali d’Oran, M Sayoud Said, aux questions orales posées par le élus sur les préoccupations courantes de la vie des citoyens oranais et dans les 26 communes. Sitôt installé, le nouveau staff communal, présidé par un maire chevronné et jouissant d’une longue expérience dans le domaine de gestion des affaires des citoyens, s’est mis en branle en lançant les «opérations tardives» , inscrivant d’autres, tout en réservant une priorité à l’environnement à la collecte des ordures ménagères, au traitement de avaloirs et les propriétés agricoles. Ce n’est pas tout puisqu’en matière d’eau potable, les foyers de Mefsoukh et de hai Bouamama principalement où, rappelons-le, avaient été distribués depuis sept ans déjà les fameux 100 logements RHP et les 120 logements sociaux au centre-ville, ont déjà fait leurs adieux aux problèmes de coupures d’eau potable. En matière d’habitat rural et de développement communal local, les élus et le nouveau chef de l’exécutif communal se sont félicité de l’annonce par le wali d’accorder une priorité à la poursuite des programmes de développement des communes durant l’année 2022, parallèlement aux préparatifs des Jeux méditerranéens. Tout compte fait, le premier responsable de la wilaya d’Oran s’est montré attentif aux préoccupations du président des assemblées communales, lors de la dernière Session d’APW. Raison essentielle qui a fait que M.Sayoud ait ordonné aux maires de lui préparer «une situation claire et nette de ce qui a été lancé et non lancé comme projets». Les spécialistes intéressés par le développement local durable n’ont pas hésité à faire le lien entre cette annonce du wali sur la nécessité de booster le développement dans les communes et les prochains Jeux méditerranéens d’Oran.  Les JM d’Oran de 2022 qui sont un évènement sportif planétaire, sont censés injecter une bouffée d’oxygène financière au développement aux wilayas et aux communes, confie un spécialiste.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Des réductions de 10 à 25 % durant le mois de Ramadhan. Aucune hausse des prix ne sera tolérée

Les Algériens peuvent s’estimer heureux ...

La pionnière du syndicalisme féminin oranais Keltoum Abderahmane n’est plus. Décédée le jour de la création de l’UGTA

Un pilier du militantisme et ...

Resserrement des rangs pour l’édification de l’Algérie nouvelle. Le discours optimiste de Tebboune

Comment édifier une Algérie nouvelle ...

Main d’œuvre de la formation professionnelle dans le secteur industriel et les entreprises. Taux d’intégration: plus de 60%

Le secteur de la formation ...

Projet de réalisation d’une zone franche et d’une route Tindouf-Zouerate. Algérie-Mauritanie: Nouvelle étape historique

L’Algérie tient à renforcer sa ...