Accueil » RÉGIONS » Fléau de la drogue à Bejaïa. Les services de sécurité en première ligne de la lutte

Fléau de la drogue à Bejaïa. Les services de sécurité en première ligne de la lutte

Parmi les fléaux qui guettent la société et la frange juvénile en particulier, la drogue et ce, malgré les efforts déployés par plusieurs services et la société civile pour éradiquer ce phénomène inquiétant. En effet, le trafic de drogue, que ce soit à Bejaia ou à travers tout le pays a pris une dimension inquiétante et ce, eu égard au nombre de toxicomanes qui augmentent et de l’importance des quantités de drogue saisies. Les services de sécurité (sûreté nationale et gendarmerie) font état presque chaque jour d’arrestation de dealers impliqués dans le trafic de drogue. De ces drogues saisies, il ressort des quantités importantes de psychotropes de différentes marques. Un trafic de psychotropes qui prend des proportions alarmantes. Les statistiques établies au courant des trois années écoulées, font ressortir une tendance évolutive des quantités de drogue annuellement saisies à Bejaia et qui ne constituent en réalité qu’une partie de la masse de stupéfiants en circulation. Toujours en ce qui concerne ce phénomène de drogue, il y a lieu de relever les efforts fournis par la société civile en ce qui concerne le travail de prévention, effectué par les cellules d’écoute et de prévention, mais un travail qui se heurte, selon ses initiateurs, au problème de prise en charge de toxicomanes et leurs suivis. «Les jeunes, ciblés par les campagnes de sensibilisation, ont été surtout intéressés par le centre de désintoxication», nous dira un président d’une Association de jeunes à Bejaia qui relève en outre que « plusieurs consommateurs de drogue qui désirent être orientés vers ces centres, craignent que leurs identités soient divulguées ou que des poursuites judiciaires soient lancées à leur encontre». C’est ce qui rend ces campagnes difficiles en milieu juvénile notamment chez les personnes toxicomanes. Le souhait des militants associatifs et des équipes médicales qui mènent campagne, est qu’après cette expérience, il y a lieu de faire de la prévention, un accès de fixation continu et quotidien pour éradiquer ce phénomène. Au début de l’été dernier, les services des Douanes ont, à leur tour, lancé une campagne nationale de sensibilisation aux dangers de la drogue. Placée sous le slogan « Ensemble pour lutter contre la drogue et protéger notre société », cette campagne était inscrite dans le cadre des efforts des services des Douanes pour la sensibilisation aux dangers de ce fléau. Il convient de souligner les efforts consentis par les services de sécurité qui mènent une lutte implacable contre le trafic de drogues, qui prend désormais des proportions alarmantes.

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

08 avril 1871- 08 avril 2024. Il y a 153 ans, Cheikh Belhaddad déclarait l’insurrection contre l’envahisseur français

Seddouk, terre natale du père ...

Béjaia. Un homme de 52 ans percuté mortellement par un train

Les accidents ferroviaire sont devenus, ...

Massacre des Algériens du 17 octobre 1961 à Paris. Enfin, une reconnaissance!

L’Assemblée française a adopté, jeudi ...

08 mors dans un accident de la circulation à Béjaia. Le Parquet ouvre une enquête

Huit morts ont été déplorés, ...

Le PDG de Sonatrach à Béjaia. Les structures du groupe inspectées

Le Président-directeur général du groupe ...