Accueil » CULTURE » Festival culturel international de danse populaire. Sidi Bel Abbès au rythme «du Folk dance international»

Festival culturel international de danse populaire. Sidi Bel Abbès au rythme «du Folk dance international»

Le coup d’envoi de la 13ème édition du festival de danse populaire placé sous le slogan «l’Algérie passerelle des peuples et des cultures», après huit années d’hibernation depuis 2015 a été donnée ce jeudi au théâtre de verdure, Saim Lakhdar, par le représentant de la ministre de la culture en présence du premier responsable de l’exécutif Chibani Samir, de la directrice de la culture, du commissaire du festival Kazouz Mohamed des autorités locales civiles et militaires et d’un parterre de passionnés des arts et de la créativité. Prévue jusqu’au 17 juillet et durant 06 jours, pas moins de 17 troupes de danses populaires dont huit troupes étrangères à savoir «Podmoskovnie Vechera» Elekstroktal de Russie, «Adim Sanat» Ankara de Turquie, «El Fellouja» de Palestine, «La troupe nationale des arts populaires» de Tunisie, «Bakalama «de Dakar du Sénégal, «les cœur blancs» d’Egypte, «Youth Folk Dance bravo »Sliven en Bulgarie, et de la Grèce la troupe « Katerina» qui se produiront dans différentes places de la ville en alternance avec les troupes nationales de Bechar, Constantine, Ouargla, Ghardaïa, Tamanrasset, Tizi-Ouzou, Alger, Ain Salah et Khenchela en plus des trois troupes de Sidi Bel Abbes. Durant son intervention, le responsable de l’exécutif n’a pas manqué de mettre en relief l’impact culturel et économique de cette grande manifestation culturelle avant de mettre en avant la richesse du patrimoine immatériel algérien avant de revenir sur l’histoire de la danse en tant que moyen d’expression, de goût et de communication entre les peuples et de souhaiter la bienvenue aux troupes participantes.  Le représentant et conseiller de la Ministre, le Dr Smail, a de son côté, salué l’effort mis en œuvre pour la réussite de cette rencontre culturelle internationale qui reste un besoin naturel pour l’être humain aussi bien que pour toutes les autres créatures. Un riche programme a été élaboré à l’occasion à travers des exhibitions artistiques dans différentes places de la ville, à savoir le théâtre de verdure Saim Lakhdar, la place de la Macta 1, la maison de la culture Kateb Yacine, la place du premier Novembre ex Carnot, le théâtre régional de même que des journées d’études et d’ateliers de formation sur la danse populaire ainsi que des visites guidées notamment au lac Sidi Mohamed Benali, au musée des arts traditionnels.
La première soirée du festival a été inaugurée par une danse de style local «Alaoui» de la troupe « Ahl El Blad » avant de laisser la place au reste des participants dont la troupe de Palestine qui a été longuement applaudie par les présents de la soirée.

À propos Mohamed Nouar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sidi Bel Abbes. Installation du correspondant du CDRH

Accompagné d’une importante délégation, le ...

Sidi Bel Abbès. 5ème anniversaire de la cohérence entre le peuple et son armée

A l’instar des autres wilayas ...

Accidents de la circulation à Sidi Bel Abbes Un mort et trois blessés dans une collision

Un mort et trois blessés ...

Sidi Bel Abbes. Plus de 11 points de vente de viande d’importation pour le mois de Ramadhan

C’est ce qu’a annoncé, mercredi ...

Sidi Bel Abbès. Saisie de 3.000 comprimés psychotropes, 50.000 DA et arrestation de 04 dealers

Les éléments de la brigade ...