Accueil » ORAN » Face au relâchement des gestes barrières. Le risque d’une 4ème vague est grand

Face au relâchement des gestes barrières. Le risque d’une 4ème vague est grand

Une sortie durable de la crise sanitaire, c’est ce qu’espèrent les Algériens pour cet automne 2021. Tandis que ces derniers profitent de la levée des restrictions qui sonnent comme un début de retour à la vie normale, certains redoutent, néanmoins, une quatrième vague de l’épidémie. Une perspective qui suscitait déjà une crainte du côté des hôpitaux. Ce scénario est-il probable? Et si oui, comment l’éviter? Au vu des spécialistes, la situation épidémiologique liée au Coronavirus s’est sensiblement stabilisée ces dernières semaines. Or, le relâchement constaté dans le respect des mesures barrières, menace cette stabilité. En dépit de cette évolution inquiétante, les mesures préventives et de lutte contre la propagation de cette pandémie ne sont pas appliquées. Cette indifférence et la prise à la légère de l’ampleur de ce virus sont remarquées sur les lieux de grands regroupements des personnes notamment les moyens de transport et les marchés. Le secteur du transport public ne semble pas s’impliquer dans cette affaire de santé public qui est la limitation de la transmission du Covid-19.Les bus privés à Oran ne prennent pas les choses avec sérieux et vigilance. Les chauffeurs et receveurs qui sont en contact permanent avec les passagers, continuent toujours d’exercer sans la moindre mesure de prévention, ni bavettes, ni masques, ni gel hydroalcoolique, absolument rien…. Un usager infecté est une source de transmission mobile. Il pourrait exposer d’autres personnes pendant le voyage, il pourrait également introduire le virus dans les communautés qui n’ont jamais été exposées, comme il s’avère difficile de limiter la propagation de ce virus, une fois qu’il ait atteint un nouveau lieu ou une nouvelle population. Surtout avec le recul significatif dans l’affluence à la vaccination.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Elections locales. L’affichage sauvage, une pollution visuelle et environnementale

A chaque élection, les Oranais ...

Dégradation, irrespect, insécurité. L’incivisme un mal à éradiquer

Etre civique suppose de respecter ...

Délinquance urbaine. La lutte est aussi l’affaire des collectivités

Quelle notion que celle de ...

Voies publiques. L’occupation anarchique prend une autre dimension

Le stationnement à Oran n’est ...

Elections locales APC/APW. Pourquoi les Oranais boudent-ils la campagne?

Les Oranais ne font plus ...