Accueil » CHRONIQUE » Face au feu de forêt!

Face au feu de forêt!

Le feu des forêts est devenu une menace pour notre pays. Les autorités parlent souvent plus d’acte criminel qu’autre chose. La justice n’a jamais pu confirmer l’existence d’un groupe criminel où il a été question de condamnation de personnes. Mais, le constat est bien là, c’est durant l’été que les incendies sont déclenchés et toujours dans plusieurs forêts à travers le pays. C’est ce qui intrigue. Pour faire face aux incendies, il est impératif de revoir la stratégie de prévenir l’incendie et de faire face rapidement dès le déclenchement du feu de forêt. Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hemdani a annoncé, jeudi à Alger, l’application à partir de la semaine prochaine d’un nouveau plan de lutte contre les incendies de forêts, reposant sur la vigilance et l’action de proximité. Lors d’une réunion consacrée au débat de la stratégie nationale de lutte contre les incendies, Hemdani a souligné, en outre, que le caractère criminel des récents incendies de forêts exige en plus de la mobilisation immédiate des groupes régionaux des services de forêts, l’association des chasseurs et des habitants ruraux et ceux résidant à proximité des forêts, les scouts musulmans algériens et les associations. Le ministre a plaidé pour l’acquisition des appareils de contrôle entre autres équipements. Les participants à la réunion parmi les cadres de la direction générale des forêts et experts, ont insisté sur l’importance d’adopter des techniques scientifiques pour détecter les actes criminels qui risqueraient de menacer la sécurité des forêts, à l’instar de l’utilisation des satellites et des drones de contrôle, soulignant l’impérative modernisation des équipements d’extinction des feux, notamment les avions bombardiers d’eau. En somme, il est temps de moderniser la lutte contre l’incendie notamment en été ou période de grande chaleur et aussi l’alerte à l’incendie. Une campagne contre les feux de forêts devra être revue et modernisée. Déjà, le ministre a dévoilé, en outre, des tentatives « délibérées » de mettre le feu aux forêts de Baïnem et Chréa entre autres, précisant que la lutte contre ce genre d’actes criminels exige une présence permanente sur le terrain et un contrôle rigoureux. Il faut donc, renforcer le contrôle et la surveillance dans nos forêts.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’huile monte…

Le prix de l’huile de ...

La bonne gestion du gaz…

L’Algérie est tenue de se ...

Mais attention…

Le confinement partiel à domicile, ...

Plus qu’un crime, un génocide !

17 octobre 1961, c’est une ...

Protégeons nos enfants !

L’Algérie comptait près de 16 ...