Accueil » CHRONIQUE » Face au danger!

Face au danger!

Le nombre de contaminations ne cesse d’augmenter. Les experts parlent d’une quatrième vague en Algérie. Mercredi, le ministre de la santé Benbouzid a affirmé que le risque de l’arrivée de la 4e vague est toujours présent, malgré l’accalmie constatée actuellement. Il souligne que les mesures anticipées, devront être prises à tous les niveaux. « Tous les indicateurs augurent d’une montée d’une quatrième vague dans notre pays », affirme docteur Mohamed Bekkat Berkani, président de l’ordre national des médecins praticiens. Dans une déclaration à radio Sétif, Berkani assure que la quatrième vague qui est sans doute inévitable, sera moins virulente et dangereuse que la précédente. L’expert met en avant l’expérience acquise dans cette lutte contre la pandémie et les 11 millions de vaccinés. «Nous nous employons actuellement à nous préparer à la quatrième vague pour minimiser son impact», a-t-il souligné. Un constat partagé par le professeur Mostefa Khiati, président de la Fondation pour la recherche médicale, qui estime qu’il faut se préparer à la quatrième vague. Pour le Pr Khiati, des mesures auraient dû être prises pour éviter cette situation. «Nous n’avons pas investi suffisamment dans la sensibilisation», regrette-t-il. Le département de ministre Benbouzid a fait savoir qu’une série de directives qui visent à «unifier, harmoniser et standardiser à l’échelle nationale la stratégie de gestion des conséquences de l’infection covid-19» est en train d’être mise en place, rapportent nos confrères de quotidien «Le Soir d’Algérie». Le professeur Ali Lounici, chef de service de médecine interne du CHU de Tlemcen, affirme, à TSA, que «la campagne de vaccination n’a malheureusement pas été accompagnée d’une campagne de sensibilisation». «Les autorités doivent passer à l’obligation du pass sanitaire, notamment pour les étudiants et le personnel soignant», soutient-il. Il faut revoir la stratégie de communication pour une vaccination massive et aussi pour le respect des gestes barrières. Le danger est devant nous et il faut se préparer. L’Europe est redevenue l’épicentre de la pandémie de Covid-19, à tel point que des gouvernements envisagent de revenir à des mesures de confinement, rejetées par les populations à l’approche des fêtes de Noël. La situation de l’épidémie de Covid-19 continue de se dégrader dans l’Union européenne et est considérée comme «très inquiétante» dans dix pays et « inquiétante » dans dix autres, a indiqué vendredi l’agence européenne chargée des maladies. «La situation épidémiologique dans l’UE est, actuellement, caractérisée par une hausse rapide et importante des cas et un taux de mortalité faible mais en lente hausse», résume le Centre européen de contrôle des maladies (ECDC) dans sa dernière évaluation des risques.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Monde ne doit pas oublier le Soudan!

Ce lundi, le Secrétaire général ...

La surabondance du blé fait le bonheur de l’Algérie

Les exportations de blé de ...

Migration et asile, l’UE durcit les lois!

L’UE fait face à une ...

2024, la bonne année du pétrole !

Malgré l’attaque de l’Iran contre ...

A l’aube d’une troisième guerre mondiale!

Le samedi 13 avril, l’Iran ...