Accueil » MONDE » Face à la menace d’un confinement. Pékin mise sur un dépistage massif

Face à la menace d’un confinement. Pékin mise sur un dépistage massif

Après la découverte de plus d’une centaine de cas de Covid-19 depuis la semaine dernière, le dépistage a été étendu à Pékin. Douze des seize districts de la ville sont concernés. Alors que les habitants de Shanghai, en Chine, sont confinés depuis bientôt un mois en raison d’une flambée de l’épidémie de Covid-19, Pékin met tout en œuvre pour ne pas subir le même sort. La ville a annoncé étendre son dépistage à une grande partie des habitants tandis que des gymnases et des sites touristiques ont décidé de fermer leurs portes. La Chine affronte depuis mars une forte hausse du nombre de cas de Covid-19, une épidémie qui touche, à des degrés divers, de nombreuses provinces. Elle y répond par une stratégie « zéro Covid », accompagnée de mises en quarantaine et de dépistages massifs. À Shanghai, la ville la plus durement touchée jusqu’à présent, les autorités ont annoncé 52 nouveaux morts mardi et près de 17 000 cas positifs en 24 heures. Les 25 millions d’habitants y subissent un dur confinement depuis début avril. Certains ont des difficultés d’accès à la nourriture et les personnes testées positives sont envoyées dans des centres de quarantaine à l’hygiène variable. La situation est infiniment moins grave à Pékin. Mais plus d’une centaine de cas positifs ont été recensés depuis la semaine dernière, dont 33 nouveaux annoncés mardi – une augmentation par rapport aux jours précédents. Afin d’identifier et d’isoler au plus vite les personnes infectées, les autorités pékinoises mènent une campagne de dépistage qui s’étend dès mardi à 12 des 16 districts de la ville de 22 millions d’habitants. Lundi, les résidents et les employés du district de Chaoyang, le plus peuplé de la ville et siège de nombreuses multinationales, bureaux, ambassades et centres commerciaux, avaient déjà été testés. Plusieurs gymnases ont par ailleurs annoncé mardi leur fermeture jusqu’à nouvel ordre « pour se conformer aux demandes des autorités sanitaires ». Le temple des Lamas, un site bouddhiste qui attire de nombreux visiteurs, fermera lui à partir de mercredi. La vie reste toutefois largement normale dans la capitale chinoise. Les rues sont aussi fréquentées qu’à l’accoutumée.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Manifestations anti-RN. Jusqu’à 350.000 personnes attendues samedi dans les rues de France

Alors que 50.000 à 100.000 ...

Le Carrefour de Mostaganem

Lors d’une conférence de presse. ...

Le Carrefour de Mostaganem

Education. Les préparatifs des examens ...

Le Carrefour de Mostaganem

Université. Les prolifiques apports au ...

Palestine. La Colombie confirme qu’elle va ouvrir une ambassade à Ramallah

La Colombie va ouvrir une ...