Accueil » RÉGIONS » Exploitation du gisement de zinc et de plomb de Tala Hamza (Bejaia). Un décret exécutif portant déclaration d’utilité publique du projet signé

Exploitation du gisement de zinc et de plomb de Tala Hamza (Bejaia). Un décret exécutif portant déclaration d’utilité publique du projet signé

L’exploitation de la mine de Tala Hamza est, désormais, déclarée comme étant un projet d’utilité publique par le gouvernement qui le place aussi comme projet minier stratégique pour le pays. Un décret exécutif portant déclaration d’utilité publique a été publié au journal officiel N°60, en s’appuyant sur l’article 12 bis de la loi n° 91-11 du 27 avril 1991 et sur l’article 10 du décret exécutif n° 93-186 du 27 juillet 1993 pour déclarer d’utilité publique l’opération liée à l’exploitation du gisement de zinc et de plomb, ainsi que la réalisation des infrastructures nécessaires.
C’est justement le caractère d’infrastructure d’intérêt général et l’envergure nationale et stratégique de ce projet qui motivent la prise de ce décret par le gouvernement. Le décret publié au journal officiel fait ressortir que « l’opération d’exploitation du gisement de zinc et de plomb et de réalisation des infrastructures y afférentes se déploiera sur une superficie totale de 234 hectares, située dans les territoires des communes d’Amizour et de Tala-Hamza », une zone délimitée conformément à un plan annexé au décret. Pour mener à bien cette exploitation minière et la réalisation des infrastructures associées, « les biens immobiliers privés et/ou des droits réels immobiliers feront l’objet d’expropriation pour cause d’utilité publique », lit-on dans le même texte. Cette mesure d’expropriation se fera en conformité avec la législation et la réglementation en vigueur. Pour les besoins de l’exploitation de ce gisement, des installations sont prévues et qui concernent le concassage et le transport, le broyage, le séchage, le traitement des déchets, la mise en place d’une unité de traitement des eaux, un dépôt pour le stockage de produits chimiques, un dépôt pour le stockage de matières explosives et une base administrative et logistique. A cela s’ajoutent la mise en place d’infrastructures pour l’approvisionnement en eau et en énergie, un centre d’enfouissement technique pour le stockage des déchets miniers secs, un barrage pour les eaux de surface provenant de la vallée où se trouve la station de traitement du minerai, un barrage récupérant les eaux de pluie, une plate-forme de stockage temporaire pour résidus miniers à faible concentration et des stériles et une plate-forme de stockage du minerai brut extrait.
« Des crédits nécessaires aux indemnisations qui seront alloués aux personnes concernées par l’opération d’expropriation des biens immobiliers et/ou des droits réels immobiliers, devront être disponibles et consignés auprès du Trésor public », est aussi indiqué dans le décret actant l’utilité publique du projet. Par ailleurs, l’exploitation du gisement de zinc et de plomb à Amizour ne constituera aucune retombée néfaste sur l’environnement de cette région, c’est ce que ne cessent de marteler, à chaque fois que besoin est, les autorités en charge de ce dossier. « Les méthodes choisies pour l’exploitation de cette importante mine ne constituent pas un danger sur l’environnement », apprend-on des responsables en charge de ce dossier qui rassure sur l’impact de ce projet sur l’environnement immédiat. Avec les prix du zinc qui dépassent les 4.000 dollars la tonne, l’exploitation de ce gisement est une importante opportunité pour l’Algérie.
L’exploitation du gisement de zinc de Tala Hamza, à Oued Amizour, est très attendue par la population de la wilaya de Bejaia. Un projet qui boostera, à coup sûr, l’économie locale. Ce gisement est l’un des plus importants au monde qui présente beaucoup d’avantages, comme sa proximité avec l’aéroport international, un port en eau profonde, une centrale et un réseau électrique performants et surtout de l’eau en abondance dans cette zone. A cela, il faut ajouter la proximité dudit site avec les fonderies européennes de zinc les plus importantes. En plus de ses capacités importantes, le produit du gisement de Tala Hamza est considéré aussi comme étant des plus importants au monde de par sa qualité qui contient peu de contaminants, contrairement aux autres fonderies européennes.

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Béjaïa. Hommage au cinéaste Abderrahmane Bouguermouh

La ville d’Ouzellaguen, dont le ...

Bejaia. Le port sera doté d’un laboratoire d’analyse intégré

Le port de Bejaïa sera ...

Sabt Akdim (Béjaia). 51 blessés dans un accident de bus de lycéens d’Akbou

Le dérapage d’un bus transportant ...

Équivalant à plus de trois fois Hiroshima et aux retombées radioactives plus longues que prévu. Il y a 64 ans, la «Gerboise Bleue» explosait en Algérie

Il y a 64 ans, ...

Béjaia. Les exportations en hausse

Les exportations de marchandises vers ...