Accueil » RÉGIONS » Examens de fin d’année scolaire. 41.000 candidats inscrits aux différents examens à Bouira

Examens de fin d’année scolaire. 41.000 candidats inscrits aux différents examens à Bouira

Le directeur de l’Education (DE) de la wilaya de Bouira a, lors d’un point de presse qu’il a animé avant-hier au niveau de son siège, dévoilé qu’il y a plus de 41.000 candidats (41.126) aux examens des trois paliers, c’est-à-dire, la fin du cycle primaire, le Brevet d’enseignement moyen (BEM) et le Baccalauréat (BAC). Pour le cycle primaire, le passage de la 5ème comporte 16.878 candidats, 339 centres d’examen et 4.717 encadreurs. Quant au niveau moyen (BEM), le nombre de candidats est estimé à 11.579 qui seront répartis entre 50 centres d’examen, encadrés par 3.329 agents. Pour ce qui est de l’examen du Baccalauréat, 12.669 candidats ont été inscrits et subiront les épreuves au niveau de 92 centres d’examen et qui seront encadrés par 4.467 employés. Nous saurons également que 49 détenus des centres pénitentiaires passeront l’examen du BEM et 79 autres les épreuves du Baccalauréat. Concernant les moyens logistiques, le directeur de l’Education, M. Saleh Gueraïche, a affirmé que toutes les mesures ont été prises notamment à l’égard des candidats libres, afin de leur assurer le transport et la restauration garantis à un prix symbolique, c’est-à-dire 200 DA. Au sujet des candidats officiels, le responsable du secteur de l’Education a assuré qu’ils auront des repas chauds et gracieusement, cela à la faveur d’un travail de coordination effectué par la direction de l’Education avec les directions de la Santé publique (DSP) et du Commerce (DCP). S’agissant de l’examen du Baccalauréat, le directeur de l’Education a fait connaître que, contrairement aux examens des années précédentes qui ont souffert de défection à cause de la triche qui a à chaque fois terni l’image du déroulement des épreuves, cette année les tentatives de tricherie seront sévèrement sanctionnées allant jusqu’aux poursuites judiciaires. De la sorte, les parents d’élèves ont été sensibilisés à prévenir leurs enfants d’éviter cette forme d’action condamnable sur tous les plans. Par ailleurs, et dans le cadre de la numérisation de l’école algérienne, décidée par les plus hautes autorités de l’?tat, le directeur de l’Education de la wilaya de Bouira a révélé qu’à partir de la prochaine rentrée scolaire 2021/2022, une école primaire intelligente sera inaugurée dans la commune d’Oued-el-Berdi qui se situe à 17 kilomètres au sud-est du chef-lieu de wilaya. Cette école, dont les salles seront dotées de tablettes intelligentes préprogrammées, de tableaux blancs interactifs (TBI) et de tous les accompagnements numériques nécessaires, avec tablettes ayant tous les programmes pédagogiques indispensables, sera dirigée par des « ingénieurs informaticiens dont la formation pédagogique sera assurée durant cet été au niveau d’Alger, dans le cadre d’un regroupement décidé par le ministère de l’?ducation nationale qui a lancé à travers plusieurs wilayas, des classes pilotes ». Les cours au niveau de cette école seront assurés pour l’ensemble des élèves de la première année primaire jusqu’à la 5ème. A l’avenir, tous les niveaux scolaires seront atteints, par la généralisation de l’usage des tablettes et des tableaux interactifs. Ainsi, il sera mis fin à la lourde charge des cartables que supportent si mal les écoliers du primaire.

À propos Hocine Taib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bouira. Six personnes asphyxiées par le monoxyde de carbone

Six personnes ont été victimes ...

Bouira. Le réalisme du président du Haut Commissariat à l’amazighité

C’est ce qu’a déclaré jeudi, Si ...

Bouira. Un jeune homme se donne la mort par pendaison

Le jeune M.N., âgé de ...

Un enseignant agressé par son élève

Un enseignant du collège moyen ...

Bouira. Campagne de sensibilisation sur les risques du gaz

Dans un communiqué rendu public ...