Accueil » MONDE » Ethiopie. 16 employés de l’ONU détenus par les autorités

Ethiopie. 16 employés de l’ONU détenus par les autorités

Seize employés éthiopiens de l’ONU étaient détenus mardi soir par les autorités après des raids ayant ciblé des Tigréens, alors que la communauté internationale multiplie les efforts pour mettre fin au conflit qui oppose le gouvernement et les rebelles du nord du pays. Ces arrestations font suite à l’état d’urgence décrété la semaine dernière par le gouvernement du Premier ministre Abiy Ahmed, face au risque de voir les combattants du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) et de l’Armée de libération oromo (OLA) marcher sur la capitale. Des groupes de défense des droits humains ont dénoncé ces mesures d’urgence et accusé le gouvernement de multiplier les arrestations arbitraires sur la base de l’appartenance à l’ethnie tigréenne. Des milliers de personnes seraient ainsi détenues depuis la semaine dernière. Seize employés étaient toujours détenus dans la soirée tandis que six autres ont été libérés, a déclaré mardi le porte-parole de l’organisation mondiale à New York, Stéphane Dujarric, affirmant n’avoir reçu « aucune explication » sur leur arrestation. « Nous travaillons bien entendu activement avec le gouvernement éthiopien pour obtenir leur libération immédiate », a ajouté M. Dujarric. Selon des sources humanitaires, certains des employés des Nations unies ont été arrêtés à leur domicile. Des tensions récurrentes opposent le gouvernement d’Abiy et l’ONU. Fin septembre, le ministère éthiopien des Affaires étrangères a ainsi expulsé sept hauts fonctionnaires des Nations unies pour « ingérence ». Marqué par les atrocités et la famine, le conflit opposant depuis novembre 2020 l’armée fédérale aux rebelles tigréens a fait plusieurs milliers de morts et déplacé plus de deux millions de personnes. Parallèlement, les efforts diplomatiques pour arrêter la guerre s’intensifiaient et le secrétaire général adjoint de l’ONU pour les Affaires humanitaires, Martin Griffiths, a appelé à la paix mardi après une visite dans le week-end à Mekele, la capitale tigréenne où il a rencontré des leaders du TPLF.

À propos lecarrefour dalgerie

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Syrie. Les combats entre kurdes et djihadistes ont fait 136 morts

Pour le quatrième jour consécutif, ...

Bruxelles. Heurts lors d’une manifestation contre les mesures sanitaires

La tension était à son ...

Burkina Faso. Coups de feu entendus dans plusieurs casernes du pays

Des tirs ont été entendus ...

Pour soutenir le «retour à l’ordre constitutionnel» en Tunisie. L’Allemagne va verser une aide de 100 millions d’euros

Cent millions d’aide pour une ...

Menacée par la Russie. Le Canada accorde un prêt à l’Ukraine

Les pays de l’Otan ne ...