Accueil » ORAN » Etablissement hospitalier Dr Medjbeur Tami (Ain-Turck). L’innovation managériale du nouveau directeur

Etablissement hospitalier Dr Medjbeur Tami (Ain-Turck). L’innovation managériale du nouveau directeur

L’hôpital constitue la clé du système de santé mais est considéré comme l’une des organisations les plus complexes. La multiplicité des acteurs qui y interviennent, les nombreux défis auxquels est soumise la diversité des missions et les objectifs qu’ils doivent atteindre font de la gouvernance de l’hôpital une problématique assez complexe. La qualité de la prise en charge, qui est au cœur du métier et des valeurs de l’hôpital, ne s’arrête pas au strict champ de la technique et de soin médical ou paramédical, elle inclut le service aux patients, c’est à dire l’accompagnement tout au long des étapes du parcours de soin, que ce soit en terme d’accueil, d’information ou de confort ….Ce parcours commence avant à l’arrivée à l’hôpital, lorsque le patient, sa famille ou le médecin recherche le « bon » service d’accueil ou lors de la prise de rendez-vous. Il s’étend bien au-delà de la porte de l’hôpital, lors du retour à domicile ou en établissement spécialisé pour une bonne continuité de la prise en charge par les professionnels de santé et par le suivi des recommandations ou des traitements. Tous ces éléments participent pleinement à la qualité du soin et de la satisfaction perçue par le patient. Cet établissement hospitalier fait l’objet, depuis quelque temps, d’une grande opération de réhabilitation et d’embellissement de toute la structure. L’opération a nécessité d’importants moyens humains et matériels, a-t-on appris. En effet, ces opérations consistent en la désinfection, le nettoyage, le revêtement, la plomberie, travaux de soudure…). Les travaux visant à restaurer les différents services et ailes, dans le but de moderniser ses différents pavillons et d’offrir aux personnels des conditions adéquates de travail assurant des prestations de qualité aux malades et de se conformer aux normes fixées par la nouvelle loi sur la santé N° 18/11. Le nouveau directeur de l’établissement hospitalier, Mr Karim Khaldi, a assumé la fonction de directeur de l’hôpital psychiatrique de Relizane dès son installation à la tête de cet établissement et a invité son staff administratif et médical à se mettre immédiatement au travail pour permettre à la population de reprendre confiance dans les services fournis par cette structure hospitalière, ce dernier a mis tout en œuvre pour que l’accès aux soins se fasse dans des conditions optimales de sécurité et surtout offrir aux patients hospitalisés des conditions de séjours agréables.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Circulation routière et transport public. Les grands points noirs de la ville

L’un des points noirs dont ...

Commerce informel. Terrains agricoles squattés et exploités illicitement

La réglementation en matière d’urbanisme ...

Prolifération de chiens errants. Incivisme, laisser aller et inquiétude

Ecumant les cités à la ...

Rideaux baissés. Le calvaire des Oranais pendant l’Aïd El Fitr

En dépit des assurances de ...

Association coeur ouvert «Lala». La solidarité au rendez-vous

L’élan de solidarité demeure une ...