Accueil » ÉCONOMIE » Espagne et Italie. Meilleurs partenaires pour le marché gazier algérien

Espagne et Italie. Meilleurs partenaires pour le marché gazier algérien

L’Algérie consolide également sa position de 1er fournisseur de gaz de l’Espagne en 2020 avec un volume exporté de 9,6 Milliards de m3 (dont une partie est destinée au Portugal), ce qui représente une part de marché de plus de 29%.les importations gazières de l’Espagne ont chuté d’environ 13,5% en 2020 par rapport à 2019 pour se situer à 32,6 milliards de m3.Ces volumes de gaz ont été livrés par voie de gazoduc à travers Medgaz et GME vers l’Espagne, via GEM vers l’Italie ainsi que par la flotte de méthaniers de SONATRACH (GNL), rapporte le communiqué de la Sonatrach. Celui-ci réitère la position de l’Algérie. En effet, l’Algérie vient de réaliser un bon qualitatif par consolider sa position de 2ème plus gros fournisseur de gaz sur le marché italien en dépit de la baisse des importations gazières de l’Italie en 2020 qui ont enregistré une baisse de 8% par rapport à 2019 pour se situer à 66 Milliards de m3″, précise Sonatrach, et ce repli de la consommation est dû notamment à la pandémie du Covid-19.l’Algérie a exporté vers l’Italie un volume de gaz de 14,8 milliards de m3, soit une progression de 12% par rapport à 2019, selon la Sonatrach. Sa part de marché a ainsi augmenté à un niveau de 22% en 2020 contre 18% l’année précédente. Plusieurs grands producteurs d’énergie sont en train d’évaluer les opportunités d’exploration des gisements pétroliers, gaziers et miniers en Algérie, en attendant la promulgation des textes d’application de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, adoptée en 2019. Par ailleurs, de grands producteurs ont signé des dizaines de mémorandums avec la Société nationale des hydrocarbures Sonatrach et l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (Alnaft) afin d’évaluer le domaine minier en attendant la promulgation des textes d’application de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, qui rendra le pays encore plus attractif en matière d’investissement », selon les propos de Abdelmadjid Attar, ministre de l’energie et ex patron de la Sonatrach sur les ondes de la radio.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Une naissance coïncidant avec le 50ème anniversaire. L’ONSC distingue l’équipe sahraouie de football

L’Observatoire National de la société ...

75ème anniversaire de la Nekba. Commémoration grandiose à Alger

Le grand mufti de la ...

Conférence de presse des responsables de Djazagro à Alger. 20 ans de présence en Algérie

Djazagro, le Salon professionnel d’Afrique ...

A quelques jours de la tenue du 14ème congrès de l’UGTA. Défis, rumeurs et tractations

Par Nadira FOUDAD Le SG ...

Après refus et cafouillage. Grogne chez les souscripteurs LPA

Lors de son passage devant ...