Accueil » ACTUALITE » Erdogan à propos de l’Afrique du Nord et du Sahel «Le rôle de l’Algérie hautement considéré»

Erdogan à propos de l’Afrique du Nord et du Sahel «Le rôle de l’Algérie hautement considéré»

Toujours désireux de réaffirmer la stature internationale de l’Algérie, le Président algérien, Abdelmajid Tebboune, ne sortira pas de la Turquie où il effectue une visite trois jours, les «mains vides». Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, l’encensera lors de la conférence de presse conjointe. La Turquie considère hautement le rôle joué par l’Algérie en Afrique du Nord et au Sahel, a en effet indiqué, lundi à Ankara, le Président turc, Recep Tayyip Erdogan. Une manière de rassurer sur la qualité restée intacte malgré les quelques «tourbillons» sur la scène internationale, des relations entre deux alliés au passé historique en commun. Plus aucun doute, l’axe Alger-Ankara se renforce. Un accueil «spécial» a été accordé à Tebboune à son arrivée dans la capitale turque. Place donc à la coopération. Lors d’une conférence de presse des deux Présidents de la République, M. Erdogan a avancé: « Nous considérons hautement le rôle que joue l’Algérie en Afrique du Nord et au Sahel ». La Turquie a désormais un allié sûr et aux positions inflexibles sur le continent africain. L’Algérie et la Turquie sont deux pays en quête d’une stratégie commune. Et il n’y pas que le volet politique entre les deux pays. Il y a aussi la coopération, la défense, le commerce, l’industrie et la formation. Un chiffre qui en dit long sur la profondeur de l’axe de coopération économique bilatérale. Les échanges de l’Algérie avec son partenaire historique avoisinent, aujourd’hui, les 05 milliards de dollars et pourraient atteindre les 10 milliards dans un futur proche. Erdogan est revenu, lors de la conférence de presse, sur certains aspects entourant cette visite. Il s’agit d’une première visite d’un Président algérien en Turquie, depuis 17 ans qui coïncide avec le 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Alger et Ankara. Le président algérien a eu un tête-à-tête avec son homologue turc. Que se sont-ils dit? Les médias turcs ont évoqué que le volet principal abordé a été la coopération économique. Mais il n’y a pas que ça. Les deux Présidents ont également développé le volet sécuritaire sur le Sahel et d’autres questions d’intérêt commun. « En tant que pays qui jouent un rôle important pour assurer la sécurité et la paix dans le continent africain, nous sommes déterminés à renforcer également notre coopération dans les industries militaires », a-t-il ajouté. Le Président turc a indiqué, par ailleurs, que les entretiens avec le Président Tebboune ont porté sur l’action commune à entreprendre au niveau international concernant plusieurs dossiers dont les dossiers libyen et palestinien. A cet égard, il a évoqué la possibilité de développer la coopération diplomatique par le biais des ministres des Affaires étrangères sous la supervision des Présidents des deux pays, en poursuivant les réunions du Conseil de coopération conjoint. Mettant en avant l’intérêt accordé par la Turquie au développement économique, à la paix et à la stabilité politique en Afrique, le Président Erdogan a félicité, par là-même, la Somalie pour la réussite des Présidentielles. Les deux pays ont signé plusieurs accords de coopération et mémorandums d’entente dans divers domaines, dans le cadre de la visite d’Etat qu’effectue le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune en Turquie, à l’invitation de son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan. Pour sa part, le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a souligné que le volume des accords signés entre l’Algérie et la Turquie dénote l’existence d’une coordination, d’un échange et d’une complémentarité économique et culturelle dans tous les secteurs. Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, animée au Complexe présidentiel d’Ankara, dans le cadre de sa visite d’Etat en Turquie, le Président Tebboune a déclaré que « le volume des accords signés, lundi, dénote l’existence d’une coordination, d’un échange et d’une complémentarité économique et culturelle dans tous les secteurs », souhaitant que les résultats soient meilleurs dans le cadre de l’évaluation de l’année prochaine, lors de la réunion du Conseil de coopération conjoint de haut niveau. Dans ce sens, le Président Tebboune a rappelé la coopération bilatérale dans le secteur du textile à Relizane et le secteur de la sidérurgie à Oran où la société Tosyali a exporté près d’un (01) milliard de dollars. A une question sur l’élargissement du partenariat économique algéro-turc à des domaines plus stratégiques, le Président Tebboune a affirmé que « les accords signés ne sont limités ni quantitativement ni dans le temps ».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

05 éléments de soutien neutralisés et des bombes détruites en une semaine. La traque des résidus terroristes continue

L’Algérie qui a réussi à ...

Licences d’importation automobile. Les précisions du GCA

Le secteur automobile est mal ...

Rapport de la banque mondiale sur la situation économique en Algérie. Une nette amélioration

L’Algérie a renoué dès l’année ...

Y a-t-il une volonté d’un pourrissement de la ville Prolifération des ordures, un «crime» contre l’environnement?

«Inquiétant, n’est pas encore le ...

L’anglais dès cette rentrée pour les élèves du primaire. Un million de livres imprimés

C’est la course contre la ...