Accueil » RÉGIONS » EPSP d’Oued-Fodda. Une caravane des soins spécialisés auprès des malades de Béni-Bouateb

EPSP d’Oued-Fodda. Une caravane des soins spécialisés auprès des malades de Béni-Bouateb

Selon la directrice de l’EPSP d’Oued-Fodda Mme Habiba Laalag « dans le but de rapprocher le médecin spécialiste des malades en zones rurales reculées, nous avons pris l’initiative de nous rapprocher nous-même des malades où qu’ils se trouvent soit chez les patients alités chez eux, soit au niveau de la salle de soins de la commune ciblée.
Nous avons consacré 02 jours de consultation pour les malades de la commune de Béni-Bouateb, une caravane médicale a pris la route vers cette commune de Béni-Bouateb située au pied du prestigieux Ouarsenis, une commune déshéritée qui a souffert toute une décennie des affres terroristes et c’est grâce à l’ANP que cette commune a pu renaître de ses cendres, des militaires de l’ANP qui sont toujours en place pour veiller sur la sécurité des citoyens de Béni-Bouateb vivant en zones éparses et c’est grâce à l’ANP qu’il est possible de visiter Béni-Bouateb de jour comme de nuit.
Cela dit, la caravane des soins spécialisés en question, forte d’un grand nombre de professionnels de la santé dont des médecins, des agents paramédicaux, des dentistes, des sage-femmes, des ophtalmologues et même des laborantins, une équipe médicale qui a campé au niveau de la salle de soins du chef-lieu de commune de Béni-Bouateb pour prodiguer des soins médicaux aux patients de la commune n’ayant pas les moyens, ni matériels, ni financiers, de se soigner et c’est pour cela, affirme la Doctoresse Oukazi Amina, que nous nous sommes rapprochés des malades en caravane, soit chez eux dans leur lit, soit au niveau de la salle de soins pour ceux qui peuvent s’y rendre à pied, vers la salle de soins, des malades qui se comptent par centaines qui sont soignés sur place, d’autres dans le besoin d’un examen radiographique ou d’analyses médicales sont orientés vers les hôpitaux de la wilaya de Chlef, d’autres aussi dans le besoin pressant et vital d’un dépistage de maladie, d’autres encore nécessitant une intervention chirurgicale sont illico presto évacués vers les urgences médicales chirurgicales du chef-lieu de wilaya».

À propos A.Boukhtache

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Céréaliculture à Chlef. Faute de pluie, le blé vire au jaune !

Alors qu’on présageait une très ...

Sidi Ali Aïchoune (Chlef). Pas une goutte d’eau depuis deux mois

Bien que les pouvoirs publics ...

Opération de recensement à Chlef. Plus 26.500 agriculteurs concernés

Selon Mme Abdelli Radhia cheffe ...

Radio Chlef. Des vêtements de l’Aïd pour 136 enfants orphelins

Il ne se passe aucun ...

Commune de Zeboudja (Chlef). Douar Laghmourte El Hadjar sort de son isolement

Le réseau routier de la ...