Accueil » ORAN » Epaves abandonnées en plein air. L’autre cause de la dégradation de l’environnement

Epaves abandonnées en plein air. L’autre cause de la dégradation de l’environnement

A Oran, de nombreuses épaves de voitures et d’engins sont abandonnées en pleine nature ou dans les cités comme Maraval, Gambetta (Cité Jeanne d’Arc), Eckmühl, Sid El Houari….). Sources de pollution et de danger, ces voitures occupent également des places de stationnement. Que dit la loi à ce sujet? La loi considère les véhicules hors d’usage (VHU) comme des déchets dangereux pour l’environnement. Procéder à la destruction d’une voiture accidentée ou hors d’usage reste avant tout un acte écologique. Si les propriétaires ne sont pas retrouvés, les APC doivent agir en dernier ressort à la destruction de ces épaves. Celles qui sont abandonnés depuis plusieurs années, sont repérées et ramassées par la fourrière si le propriétaire ne donne aucun signe de vie. Ce sont souvent les problèmes financiers qui poussent les propriétaires à abandonner leurs véhicules. Des voisins de la cité 1180 logements à Maraval en ont assez de cette vue imprenable qu’ils ont depuis des années sur des carcasses de voitures et d’engins abandonnés.
Plus qu’un sentiment d’insécurité, ils évoquent une image dégradée de leur cité, cette dernière est devenue un  »cimetière pour véhicules » et autres remorques de poids lourds. Profitant de la largeur de la chaussée, certains énergumènes ne s’embrassent point pour y abandonner durant plusieurs mois, voire pendant des années, des carcasses de véhicules dont ils n’ont plus besoin et qui constituent un véritable danger pour les habitants du voisinage mais surtout pour les enfants du coin qui jouent constamment tout près. S’il y a nuisance visuelle pour le voisinage ou risque de pollution pour l’environnement, le président de l’Assemblée populaire communale (P/APC) peut faire appel aux agents communaux pour enlever les carcasses, accompagnés si nécessaire des forces de l’ordre, suivant la loi 83/03 relative à la protection de l’environnement qui a pour objet la mise en oeuvre d’une politique nationale de protection de l’environnement tendant à la protection, la restructuration et la valorisation des ressources naturelles: la prévention et la lutte contre toute forme de pollution et nuisance, l’amélioration du cadre de vie et de la qualité de la vie.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Prolifération de chiens errants. Incivisme, laisser aller et inquiétude

Ecumant les cités à la ...

Rideaux baissés. Le calvaire des Oranais pendant l’Aïd El Fitr

En dépit des assurances de ...

Association coeur ouvert «Lala». La solidarité au rendez-vous

L’élan de solidarité demeure une ...

A la veille de l’Aid El Fitr. Le marché Algerien innondé de produits contrefaits

Quece soit en soins, parfums ...

Vêtements de l’Aïd. La galère des parents!

De nombreuses familles oranaises doivent ...