Accueil » ORAN » Environnement. «Insalubrité: lourdes conséquences sur l’activité et la vie humaine»

Environnement. «Insalubrité: lourdes conséquences sur l’activité et la vie humaine»

Le médecin généraliste, M.Serrour, évoque que la propreté des communes passe d’abord par la responsabilité des citoyens. Il ne manque pas que le vent souffle sur la ville. Ce vent d’air transporte des substances nuisibles pour la santé provenant des saletés qui sont déposées sur des aliments exposés et sans protection. Dans la plupart des marchés des quartiers, le constat est le même. Des tas d’ordures mélangés à l’eau sont à proximité des marchands qui étalent les produits et les vivres à même le sol. La situation environnementale s’est fortement dégradée avec des conséquences négatives sur la qualité de la vie des citoyens. Depuis quelques temps, on dénombre de nombreux actes d’incivisme au niveau de la plupart des quartiers de la ville d’Oran, notamment au niveau des quartiers de Ras El Ain, Chollet, Sidi Lahouari, des actes d’incivilité sont constatés quotidiennement, des téléviseurs, appareils ménagers, des couchages, des cuvettes, du bois et même des déchets à risques, piles, batteries de téléphone, pot de peinture, médicaments, jetés, certains de ces produits sont toxiques, d’autres pas mais tous ont un point commun; une fois jetés, ils génèrent des déchets qui peuvent présenter un risque significatif pour la santé et l’environnement. En effet, ces déchets peuvent être explosifs, corrosifs, toxiques, irritants, facilement inflammables. Outre la saleté de l’environnement, un autre phénomène est constaté dans plusieurs endroits de la ville, il s’agit des égouts avec des surprises. Si ces derniers sont obstrués, c’est parce que les citoyens et surtout les travailleurs des chantiers, des établissements classés et autres restaurateurs déversent tout dans les égouts, un autre comportement courant consiste à considérer les bouches d’égout ou les avaloires comme des poubelles et d’y introduire les déchets dont on souhaite se débarrasser. Les déchets qui s’accumulent dans le réseau évoluent chimiquement et biologiquement, leur toxicité pour le milieu naturel peut ainsi augmenter avec le temps si aucune opération de curage ne vient les éliminer. La propreté de la ville c’est l’affaire de tous, au quotidien chacun des citoyens peut contribuer à la qualité du cadre de vie, grâce à l’effort de tous. Les agents de balayage et ceux de la collecte ne peuvent faire face à ces pratiques d’incivilité qui prennent de l’ampleur chaque jour.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Circulation routière et transport public. Les grands points noirs de la ville

L’un des points noirs dont ...

Commerce informel. Terrains agricoles squattés et exploités illicitement

La réglementation en matière d’urbanisme ...

Prolifération de chiens errants. Incivisme, laisser aller et inquiétude

Ecumant les cités à la ...

Rideaux baissés. Le calvaire des Oranais pendant l’Aïd El Fitr

En dépit des assurances de ...

Association coeur ouvert «Lala». La solidarité au rendez-vous

L’élan de solidarité demeure une ...