Accueil » ORAN » Environnement et communes littorales, limitrophes aux Jeux Méditerranéens. Le B.S avancé à la fin mai pour combler certaines insuffisances

Environnement et communes littorales, limitrophes aux Jeux Méditerranéens. Le B.S avancé à la fin mai pour combler certaines insuffisances

A la faveur de la saison estivale qui coïncidera cette année avec l’ouverture des Jeux Méditerranéens de 2022, tout porte à croire que les préparations menées par les maires des villes côtières de la wilaya accusent un «retard», au vu de la faiblesse des dotations budgétaires qui leur revient de droit, suivant les recouvrements, d’autant plus que le fonds des collectivités locales (FCCL) qui alimentait, il y a quelques années, les trésoreries des communes dites déficitaires par une moyenne de 06 milliards de DA, ne pourrait, semble-t-il, continuer à répondre à chaque fois aux demandes formulées par les communes défaillantes, à qui il est répété qu’elles doivent améliorer la situation de leurs recouvrements sauf bien sûr, dans certaines exceptions. Force toutefois est de constater que certaines de ces communes littorales, au nombre qui avoisine les 10 qui seraient, selon certains chiffres, présentées comme étant «défaillantes», n’arrivant plus ainsi à assurer leurs propres programmes de préparation de la saison estivale, cherchent par tous les moyens des palliatifs afin de ne pas pénaliser les estivants en matière d’embellissement de l’environnement, de chaulage, d’élagage d’arbres, de peinture des façades d’habitation, de renforcement des parkings, de lutte contre le commerce informel et les chiens errants… enfin, tout ce qui a trait à la préparation de la saison touristique et de voyages. Pourtant, il est dit que les communes devraient, plus que jamais, compter sur leurs propres ressources afin de booster leurs revenus. Est-ce le cas pour toutes les communes côtières? La prochaine session d’APW, programmée par anticipation à la fin mai 2022, (soit entre le 26 et le 31 du mois en cours selon certaine sources), sera une session importante sauf que celle-ci revêt un cachet spécial puisqu’elle est «conjecturée» avant les Jeux Méditerranéens de juin 2022 selon les spécialistes. Sa programmation avant les JM vise donc, à travers l’approbation du budget supplémentaire (BS) 2022, à promouvoir ce qui a lieu d’être renforcé, revitaliser certaines opérations sectorielles-clés comme celles qui sont intimement liées à l’environnement, la saison estivale 2022 et éventuellement la rentrée scolaire 2022-2023. «La prochaine session de l’Assemblée populaire de wilaya d’Oran intervient dans un contexte, somme toute particulier, c’est la raison principale qui fait qu’elle a été prévue avant l’ouverture de Jeux méditerranéens du 25 juin, pour être au courant du moindre détail sur les retouches finales à apporter dans plusieurs domaines dont celui de l’environnement mais ce sera aussi l’occasion de suivre à la loupe et d’évaluer la cadence des travaux en cours de préparation de la saison estivale et de prévoir des opérations additives concernant certains secteurs stratégiques comme celui de l’éducation côté cantines scolaires, chauffages et d’autres équipements utiles pour la rentrée de septembre, en fonction de la cagnotte prévue dans le cadre du BS 2022», a souligné, dimanche, une source proche du dossier. N’empêche et eu égard à la échéance sportive importante qui pointe dans plus d’un mois, il est nécessaire, selon les spécialistes, de revoir les préparatifs des maires des villes côtières limitrophes aux JM.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Elections présidentielles du 07 septembre prochain. Le FLN pour la candidature de Tebboune

Le Président de la République ...

Pour assurer les permanences de trois jours de l’Aïd Al Adha. 1.008 commerçants réquisitionnés dont 291 boulangers et 03 laiteries

L’Aïd Al Adha est une ...

Le Président de la République s’exprime sur les souffrances des ghazaouis. «Une tache dans l’histoire de l’humanité»

Des bombardements et des morts ...

Mers Al Hadjadj. Près de 200 embarcations de fortune évacuées mercredi du petit port

Dans le cadre de la ...

L’armée sioniste a détruit intentionnellement toutes les infrastructures de base. Plus de 20 ans pour reconstruire Ghaza

Comment reconstruire la bande de ...