Accueil » RÉGIONS » Environnement à Mostaganem. Mounir, un bénévole hors pair

Environnement à Mostaganem. Mounir, un bénévole hors pair

La question de l’hygiène et de la salubrité de la ville de Mostaganem est devenue une préoccupation citoyenne qui enflamme les réseaux sociaux, surtout lors de cette saison estivale. En effet, les incohérences et les imperfections du secteur ont poussé un citoyen, retraité de la jeunesse et des sports, à agir afin de contribuer à améliorer le cadre de vie des habitants de la commune de Mostaganem. Sa ténacité au quotidien a surpris plus d’un, car, par des actions bénévoles, il réalise de très belles choses. Le retraité, représentant local de l’Association nationale de la citoyenneté et le développement humain, s’attelle aux activités écologiques d’une manière consciencieuse. Ce monsieur agit sur plusieurs fronts pour des travaux d’embellissement, de plantation, de réhabilitation d’espaces verts sur l’ensemble du tissu urbain de la commune de Mostaganem. Une des actions-phare menées par le retraité, c’est la réhabilitation du monument des ‘’quatre portes’’ de la ville, se trouvant sur l’axe de la route d’Oran. Interrogé par notre correspondant, M.Laidi dit agir par amour à sa ville Mostaganem et sa motivation, c’est la contribution à améliorer le cadre de vie d’une ville prisée par les citoyens de l’ensemble du territoire national. Selon lui, sa contribution bénévole est toujours encouragée d’abord par l’autorité de la wilaya et par tous ceux qui lui facilitent les moyens de son action citoyenne. En outre, il assure que son action est complémentaire et qu’il cible ses interventions dans les quartiers. M. El Laidi est très actif sur les réseaux sociaux et c’est à travers la toile que ses activités trouvent son écho favorable. Ses actions d’ordre environnemental s’inscrivent dans une logique car en dehors des campagnes de sensibilisation sur le tri sélectif, El Aidi organise des caravanes itinérantes de plantation d’arbres urbains. Selon lui, cette campagne qui commence ce lundi 28 août 2023 est la troisième du genre depuis le début de l’année. Celle-ci mobilise du monde et se soldera par la plantation 600 arbustes de diverses catégories mais ce sont surtout des plants d’arbres urbains. En effet, le bénévole précise que plusieurs quartiers de certaines communes vont bénéficier de plants tels que Ain Tedlès, Kheir Eddine, Mostaganem, Mazagran, Hassi Mamèche, Ain Nouissy et El Hassiène.
Faut-il souligner que ce bénévole hors pair s’engage librement, sur son temps personnel, pour mener des actions de propreté et d’embellissement, non rémunérées soit, au bénéfice de la protection de l’environnement. Ce choix volontaire rend le monsieur très utile à la société. Cette approche humanitaire favorise l’initiative, la créativité et l’esprit de responsabilité, ainsi que l’intégration et la participation sociale. Sans contrepartie aucune, ce bénévole donne un exemple de citoyenneté remarquablement admirable.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Transport à Mostaganem. Le tramway souffle sa première bougie

Selon un communiqué de presse ...

APW de Mostaganem. Kawtar Krikou en visite de travail et d’inspection dans la wilaya

La ministre de la solidarité, ...

Mostaganem. La médiation de la République, un axe hautement stratégique

Le 20 février dernier, a ...

18 février à Mostaganem. D’intenses activités pour immortaliser les sacrifices des Chouhada

A l’occasion de la célébration ...

Mostaganem. 1ère Conférence nationale sur le théâtre radiophonique

A l’occasion de la journée ...