Accueil » ACTUALITE » ENTMV. Un navire italien et un solde sans précédent des billets

ENTMV. Un navire italien et un solde sans précédent des billets

Le navire italien affrété par l’Algérie pour le renforcement de sa flotte, a accosté auprès du gigantesque navire national Bordj Badji Mokhtar au port d’Alger en attendant sa mise en service et le lancement de ses traversées maritimes, programmées à partir du mois en cours et à quelques encablures du mois sacré du Ramadhan. Pour l’année 2024, la compagnie maritime ENTMV compte atteindre 348 dessertes et le transport de 511.000 passagers et 143.000 véhicules selon les perspectives et l’agenda exposé par son DG lors de son audition, lundi après-midi, devant la commission des affaires étrangères au niveau de la chambre basse. Parmi les nouveautés et pour renforcer la flotte, on verra la création incessamment de deux agences pilotes de vente de billets installées à Alger et dans la capitale de l’ouest Oran, pour plus d’efficacité et de sérieux dans la réservation et les ventes de billets. Néanmoins, le cri de désespoir et les revendications des députés de notre communauté nationale installée à l’étranger exprimés lors des débats sur les dispositions de la Finance 2024, adoptée par les deux chambres parlementaires, ont été entendus et pris en considération par les pouvoirs publics. Ce cri de désespoir sera concrétisé à court terme à en croire les propos des deux premiers responsables d’Air Algérie et de l’ENTMV. Il prendra effet incessamment c’est-à-dire à partir du 25 Mars prochain date du mois sacré du Ramadhan. En effet, les élus, la diaspora plus précisément que nous avons rencontrée dans l’hémicycle de la chambre basse et telle que rapportée par nos anciennes éditions, s’est insurgée contre les prix excessifs et élevés des billets d’avion et des traversées maritimes pour nos compatriotes installés à l’étranger désireux rentrer au pays natal. Cette problématique a surgi depuis la crise sanitaire et ses répercussions étaient néfastes sur le trafic maritime et aérien. Le prix des billets frôlait l’hérésie devant le ras le bol et le mécontentement exprimé par des Nationaux établis à l’étranger devant les différentes agences, désireux passer les fêtes et les vacances dans leur pays natal. L’APN a eu réellement du pain sur la planche, avant-hier lundi, puisque les députés étaient en conclave et à huis clos pour débattre du statut du parlementaire et notamment l’audition du premier responsable de l’entreprise nationale maritime des transports et voyages (ENMTV), par la commission des affaires étrangères de la chambre basse pour la concrétisation des injonctions exprimées par le premier magistrat du pays concernant ce volet qui persiste et qui constitue aussi un vrai casse-tête chinois pour les pouvoirs publics, en dépit des évictions de plusieurs responsables de leurs postes suite à ces dysfonctionnements, ces défaillances et enfin ce marasme qui perdure. Ceci sera opérationnel à quelques encablures du mois sacré du ramadhan. Annoncé en grandes pompes par le DG de cette Entreprise maritime, Abdelhakim Bouzaher devant les membres de la commission à l’assemblée, désormais l’entreprise nationale de transport maritime des voyageurs (ENTMV) appliquera une réduction de 50% sur les billets au profit des membres de la communauté nationale installée à l’étranger à l’occasion du mois sacré de Ramadhan, prévu mars prochain. Ces réductions s’étaleront tout au long du mois sacré et dix (10) jours après la fête de l’Aïd, selon les propos de Bouzaher devant les membres de la Commission des affaires extérieurs, de la coopération et de la communauté à l’APN, lors de son audition lundi après-midi par les membres de ladite commission présidée par Rabah Bouteldja. Lors de cette audition au niveau de l’assemblée, le concerné a exprimé à la presse sa ferme volonté de mettre un terme au dysfonctionnement opéré devant les atermoiements et partant le cri de désespoir des milliers de familles et voyageurs bloqués par le pouvoir d’achat et les prix ahurissants affichés pour se rendre auprès des leurs. C’est une aubaine pour les membres de la communauté nationale établie à l’étranger de passer le mois sacré du Ramadhan et de l’Aïd avec leurs familles et leurs proches au bled (…) la flotte de l’entreprise maritime s’élargit par l’entrée en vigueur d’un navire qui a été affrété et mis en service depuis le début du mois de février 2024 avec une capacité dépassant les 1600 passagers et plus de 450 véhicules. Pour rappel, l’ENTMV avait annoncé l’affrètement d’un nouveau navire italien pour renforcer sa flotte et son programme des traversées au côté du navire national Bordj Badji Mokhtar. Il s’agit via cette acquisition du navire italien « Moby Dada » de mettre un terme à la surcharge en dépit du spectre des navires vides exprimés par certains voyageurs lésés. Il s’agit des concrétisations des mesures prises en prévision de la saison estivale 2024, outre le renforcement de sa flotte en vue d’assurer le transport d’un maximum de voyageurs, notamment les membres de la communauté nationale établie en Europe.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Selon le journal officiel. Reprise des levées d’immunité pour plusieurs élus

Les parlementaires qui nous ont ...

Tourisme et Sport. 6ème foulée des gazelles algériennes

En prévision de la journée ...

Le SITEV du 30 au 02 juin à la Safex. Une opportunité aux professionnels du tourisme

Le Salon international du tourisme ...

Marché pétrolier mondial. Quelles perspectives à court terme?

Le ministre de l’Energie et ...

Banque Mondiale. 18,5 milliards de dollars de perte à Ghaza

Le bilan de cette agression ...