Accueil » RÉGIONS » En recevant les représentants des douars. Le wali de Mostaganem élargit la concertation

En recevant les représentants des douars. Le wali de Mostaganem élargit la concertation

La concertation avec la société civile, axe nodal de la politique du gouvernement dans la perspective de réussir les actions de développement, se traduit très adéquatement dans la wilaya de Mostaganem. De ce fait, la construction de la nouvelle Algérie se concrétise par des faits car dans le cadre de promouvoir la démocratie participative et de façonner sa stratégie d’écoute, le wali de la wilaya, M.Aissa Boulahya, accueille, cette matinée du mercredi 07 octobre, dans son cabinet, les représentants des douars de la daïra de Achaacha. M.A.Boulahya estime qu’un développement réussi est celui de l’équilibre entre la ville et les zones rurales et plus particulièrement celles nommées zone d’ombres. Le wali, tout en voulant faire valoir ses engagements, il déclare que ce genre de rencontre doit être continu et répété à chaque fois que c’est nécessaire afin d’évaluer avec les représentants des associations les actions du développement selon les priorités exprimées. Selon lui, la concertation est le meilleur moyen de pouvoir élaborer harmonieusement une feuille de route pour le succès de toutes les actions publiques. Les interventions des représentants de la société civile de la daïra de Achaacha ont relevé certaines insuffisances dans le secteur de la santé notamment où il a été question de l’EPH des 60 lits. Les autres préoccupations ont été le port de Sidi Adjal, le stade communal de Achaacha, les retards accusés dans les programmes de logements promotionnels. Les présents à la rencontre ont soulevé également la réhabilitation de la route reliant Nekmaria à Khadra. Le logement rural, les locaux fermés, le ramassage scolaire, la voirie, l’assainissement et l’AEP sur ces zones, ont suscité un intérêt manifeste lors de la rencontre. La prise en charge de la jeunesse sur le plan culturel et sportif a fait aussi l’objet d’une revendication. Le chef de l’exécutif a manifesté à l’assistance son intérêt à étudier toutes les doléances et ainsi de prendre en charge l’ensemble de leurs préoccupations dans la limite des moyens financiers dont dispose la wilaya. Cependant, cette prise en charge se fera progressivement dans le cadre d’un programme à court et moyen terme.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. L’UGCAA pour davantage de défis

A l’instar des autres wilayas ...

Mostaganem. Les chefs de daira appelés à plus de rigueur

La persévérance du chef de ...

Journée Mondiale de la Douane à Mostaganem. Une institution engagée avec fierté professionnelle

Au niveau de la Maison ...

Enseignement supérieur à Mostaganem. Les débats sur le projet de modernisation de l’université lancés

Ce lundi 23 janvier, c’est ...

Commune de Mostaganem. L’impérieuse nécessité d’un nouveau cimetière

Face à l’explosion démographique enregistrée ...