Accueil » RÉGIONS » En prévision de la saison estivale. Les autorités de Mostaganem veulent mettre fin à l’anarchie routière

En prévision de la saison estivale. Les autorités de Mostaganem veulent mettre fin à l’anarchie routière

Soucieux des incommodités du trafic automobile et conscient de la léthargique situation des commissions de circulation et de transport, le chef de l’exécutif, Mr Aissa Boukahya, veut reprendre en main la question de la circulation routière dans la wilaya. Le wali s’est aussi rendu compte des failles dans les modes de circulation, à travers la wilaya, et préconise mettre sur pied de vrais mécanismes pour permettre une fluidité dans le trafic automobile pour affronter la prochaine saison estivale. Cette anticipation est louable car durant la saison estivale, le parc automobile triple avec l’avenue des vacanciers. La wilaya de Mostaganem devra être prête afin d’éviter les étranglements et les bouchons à travers les agglomérations surtout côtières. A cet effet, le wali réuni son staff au niveau du cabinet pour débattre de la problématique de la circulation qu’il souhaite réguler en installant une commission de transport et de circulation. C’est en présence du président de l’APW et du Secrétaire Général de la wilaya que cette structure composée de la gendarmerie, de la police, de la protection civile, des directeurs d’exécutif concernés par la problématique, les chef de daïras, des présidents d’APC et des bureaux d’études, lesquels seront chargés d’étudier le phénomène du trafic automobile et mettre sur pied un plan de circulation servant à décongestionner le flux des véhicules en période de vacances. Le wali souhaite avoir un plan qui, non seulement contribuerait à améliorer le trafic automobile mais surtout rendre complaisant le quotidien des habitants de la wilaya. Les aspects sur lesquels se focalise le premier responsable de la wilaya sont d’abord corriger les points noirs accidentogènes, ensuite réorganiser des parkings sur les plages de la wilaya et à l’intérieur des grandes agglomérations, la réhabilitation des plaques de signalisation horizontales et verticales mais surtout les plaques d’indication routière qui pour lui sont quasi inexistantes. D’autre part, Mr Aissa Boulahya s’intéresse à la question de l’organisation des parkings des plages qu’il faut aussi prendre en charge convenablement à travers les 42 plages qui seront officiellement en été en nommant un responsable dans chaque plage. C’est avec l’assistance des services de sécurité que le wali veut rétablir l’ordre sur les plages. D’autre part, le wali se penche également sur le transport de poids lourds à l’entrée du port qui incommodent au quotidien la vie des citoyens. Il espère intégrer cette question dans la future organisation par la création d’une zone de camionnage en extra-muros. Quand au trafic en milieu urbain, le wali reste très intransigeant afin de mettre fin à l’anarchie qui y règne. En fin de rencontre, le wali insiste sur la stricte applications des consignes données afin de garantir une saison estivale sécurisée et sereine aux estivants.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Rencontre régionale sur l’APPI à Mostaganem. Pour consolider l’investissement

«Plus d’attractivité pour une meilleure ...

Séminaire national à Mostaganem sur la céréaliculture en Algérie. Les experts s’expriment sur l’avenir de la filière

A l’hôtel  »Ezouhour », dans la ...

Mostaganem. Journée internationale des personnes aux besoins spécifiques

Depuis 1992, cette Journée est ...

Boulangeries à Mostaganem. Le pain brioché pour rançonner le consommateur

Dans leur majorité, les boulangers ...

Mostaganem. L’espace urbain chasse-gardée du commerce informel

Dans le contexte de l’urbanisation ...