Accueil » SPORT » En froid avec ses dirigeants, il est partant de Nice. Delort, mis à l’écart par Favre

En froid avec ses dirigeants, il est partant de Nice. Delort, mis à l’écart par Favre

Il devrait être le seul international algérien à animer le marché hivernal des transferts en France. En guerre ouverte avec son club, l’OGC Nice, pour une histoire d’engagements salariaux non respectés, Andy Delort devrait, en effet, quitter la Côte d’Azur très bientôt. Depuis son arrivée à Nice, l’ancien attaquant d’Ajaccio a, pourtant, bien tenu la baraque puisqu’il a déjà inscrit 20 buts et délivré 5 passes décisives en 40 matches toutes compétitions confondues. Pour l’heure, cette saison, même s’il a marqué 5 buts en 13 matches, il n’est pas le choix numéro un de Lucien Favre et ce malgré le fait que son contrat n’expirera que le 30 juin 2024. Le contraste est d’ailleurs flagrant avec l’excitation exprimée par le buteur niçois lors de ses premiers pas au Gym : «la principale raison pour laquelle je suis là aujourd’hui est le coach, qui est le meilleur entraîneur français», assurait, à ce titre, l’international algérien (12 sélections, 1 but). Parti depuis au Paris Saint-Germain, Galtier a laissé le natif de Sète orphelin de sa protection et désormais en guerre avec l’ancien entraîneur du Borussia Dortmund. Malade pendant la trêve hivernale puis de nouveau absent lors du déplacement des siens à Rennes, l’ex-attaquant du Toulouse Football Club a, d’ailleurs, également manqué l’entrée en lice de l’OGC Nice en Coupe de France, hier en fin d’après-midi, face au Puy-en-Velay. Pourtant, Delort ne présentait aucun problème médical qui pourrait expliquer le forfait. Mécontent de ne pas avoir obtenu la revalorisation salariale promise en fin de saison passée, Delort ne semble plus être dans les plans du technicien suisse. Lucien Favre lui préfère aujourd’hui Nicolas Pépé pour épauler Gaëtan Laborde, son ancien complice de Montpellier. Cela l’a obligé à informer ses dirigeants de sa volonté de quitter l’OGC Nice cet hiver, mécontent de son temps de jeu et du montant de son salaire non revalorisé. L’Olympique de Marseille semble, du reste, tenir la corde pour recruter le champion d’Afrique 2019 avec les Verts, mais rien n’est encore officiel, d’autres pistes en France et en Angleterre étant également évoquées.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Un classique annoncé à guichets fermés. MCO-ESS: Un succès pour bonifier l’acquis

En accueillant l’Entente de Sétif, ...

En Tunisie, en France et en Azerbaïdjan après les Pays-Bas et la Belgique. Ces Algériens en quête de Coupes

A l’image de Ramiz Zerrouki ...

Belbachir, seul dirigeant à bord du navire mouloudéen. Le MCO revient indemne de Biskra

En rentrant à Oran avec ...

Une victoire à Biskra lui ferait le plus grand bien. MCO: garder la main dans le course au maintien

C’est aujourd’hui que se dessinera, ...

En parallèle à la nécessité de gagner à Biskra. Le MCO compte sur… le CRB

Depuis hier à Batna où ...