Accueil » SPORT » En dépit des assurances du wali d’Oran MCO : Toujours rien de concret

En dépit des assurances du wali d’Oran MCO : Toujours rien de concret

A bout de nerf, les supporters du Mouloudia d’Oran attendent toujours du concret à propos de la reprise de leur club par la filiale du géant pétrolier Sonatrach. Alors que le mois de juillet s’est définitivement consumé sans qu’aucun changement notable ne soit enregistré, le public mouloudéen commence à perdre espoir petit à petit. Et ce n’est pas le dernier communiqué de la wilaya dans lequel Saïd Sayoud tente de les rassurer qui changera la donne tant que Hyproc, le principal concerné, continue de se morfondre dans un silence incompréhensible. Dans un monde où tout se sait en temps réel à la faveur des réseaux sociaux, les fidèles du club d’El-Hamri suivent avec autant de dépit que d’inquiétude les informations relatives au recrutement des autres concurrents de l’élite nationale alors que leur club est quasiment au point mort. Les nouvelles des sanctions de la FIFA et de la CRL n’ont, de plus, fait qu’empirer une situation déjà bien alambiquée.
C’est surtout le fait que la filiale de la Sonatrach tarde autant à communiquer qui interpelle le plus. Supporters et observateurs réunis. D’autant plus qu’en parallèle, Mobilis et Sonelgaz, « affectés » en même temps qu’Hyproc respectivement à la JS Kabylie et à l’Entente de Sétif, ont déjà beaucoup avancé. Concrètement, cet état d’immobilité fait désormais craindre le pire au public oranais. Sans direction, sans staff technique, sans effectif défini et en attendant que le club sportif amateur règle sa situation administrative, le Mouloudia vit certainement quelques-unes des plus sombres heures de sa longue et riche histoire. Plus les jours passent, plus l’inquiétude grandit. En l’absence de toute communication ou prise de décision officielle de la part de la société de transport maritime, les rumeurs et le scepticisme continueront à meubler l’été des Hamraoua. La désillusion des fans est telle à l’heure actuelle que l’on commence réellement à craindre le pire pour ce club alors que la décision d’y attribuer Hyproc avait laissé croire au meilleur.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le MCO joue très gros face à l’US Souf. Belatoui: «Il faudra faire très attention …»

Dans sa quête de maintien, ...

Bouzidi motive ses joueurs avant de recevoir l’USS MCO: Motrani, Guenina et Salah toujours convalescents

De nouveau hors de la ...

La FAF n’a pas (encore) trouvé le successeur de Belmadi. Petkovic, choix par défaut ?

Près d’un mois après l’humiliante ...

A la faveur du point acquis de haute lutte à Béchar. Le MCO retrouve un brin de sérénité

Il fallait voir les larmes ...

Pour avoir perdu 40 points et dégringolé de 13 étages. L’Algérie chute à la 43ème place mondiale!

Comme il fallait bien s’y ...