Accueil » RÉGIONS » En ces nuits du mois sacré Ambiance maussade, absence d’animation

En ces nuits du mois sacré Ambiance maussade, absence d’animation

En l’absence de toute animation culturelle ou artistique, un air morose s’installe après la rupture du Jeûne. Que ce soit au chef-lieu de wilaya ou dans les communes, faute d’espaces de loisirs et de divertissements, les gens ne savent pas trop comment meubler leurs soirées. N’ayant pas le choix, ils se voient contraints à se calfeutrer chez eux, en suivant les programmes Télé ou bien sortir dehors pour s’attabler dans ces innombrables cafés pour rencontrer des copains. Et ce n’est que le début du mois sacré. On raconte que la Direction de la Culture, la Maison de la Culture, le Théâtre Régional « Sirat Boumediene » et la salle de cinéma « Dounyazad » oeuvrent à concocter un programme riche et varié et qui verra le jour dès cette semaine.

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Saïda. Le wali à Moulay Larbi et Sidi Ahmed

Première dans les annales de ...

Menacé par les prédateurs. Touche pas à mon «vieux Saïda»

La forêt récréative « Le Vieux ...

Saïda. Magie noire pour mieux conjurer le mauvais sort

A la demande de plusieurs ...

Saïda. L’internet, la nouvelle drogue des jeunes

Internet, qui est une véritable ...

Saïda. Une femme à la tête de la direction de l’Education

Le wali de Saida, Ahmed ...