Accueil » RÉGIONS » Emploi à Mostaganem. 84 jeunes du pré-emploi intégrés par la DJS

Emploi à Mostaganem. 84 jeunes du pré-emploi intégrés par la DJS

Le directeur de la Jeunesse et des Sports de la wilaya de Mostaganem, M. Ramdane Bellelou, informe, dans un communiqué, que son secteur vient d’intégrer définitivement quatre-vingt-quatre jeunes du pré-emploi. Selon sa déclaration, le Directeur affirme que la politique de lutte contre le chômage fait partie intégrante et devient de plus en plus visible dans le plan d’action du gouvernement. Il dira que le décret exécutif du 8 décembre 2019 portant intégration des bénéficiaires du DAIP et du PID est en lui-même un mécanisme avéré de cette stratégie des pouvoirs publics à vouloir rabaisser le taux de chômage à moins 10%. Cette politique de promotion de l’emploi a aussi une portée purement économique. Et de poursuivre:  »Pas moins de 2600 jeunes du pré-emploi ont été intégrés définitivement dans leurs postes de travail au niveau de la wilaya de Mostaganem. Parmi ceux-là, 84 du secteur de la jeunesse et des sports ont été placés dans des postes, soit de techniciens des sports, soit dans des postes administratifs afin de combler un manque au niveau du secteur. Le Directeur se réjouit, car pour lui, cette politique est une délivrance pour des jeunes qui ont attendu plusieurs années. Il ajoutera qu’il y a à la direction des cas qui ont attendu depuis 2010 pour être finalement des employés à part entière. Aujourd’hui, on peut dire que la wilaya de Mostaganem avec ces 2600 jeunes intégrés voit enfin le bout du tunnel. Plus d’intégration, égal à moins de chômage. A Mostaganem, à l’instar des autres wilayas, des protestations, des rassemblements des jeunes du pré-emploi et du filet social n’ont jamais cessé. Ces jeunes, mécontents, avaient comme objectif de dénoncer la lenteur politique de “bricolage” dans le secteur de l’emploi. Les protestataires ont toujours revendiqué leur intégration. Les contestataires, ceux qui ont souvent envahi la rue, disent refuser de travailler pour une période de deux à trois ans puis se retrouver à nouveau au chômage. Ces jeunes dont la situation est régularisée affichent leur grande satisfaction et ils disent avoir toujours cru à la solution définitive.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tourisme à Mostaganem. Les préparatifs de la saison estivale optimisés au maximum

Lors d’un conférence de presse ...

Mostaganem. Le wali met le cap sur la saison estivale

L’un des défis majeurs à ...

Mostaganem. Dr Mohamed Merouani, nouveau commissaire du festival national du «Melhoun»

A l’occasion de la célébration ...

Université « Abdelhamid Ibn Badis » de Mostaganem. Colloque à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement

A l’occasion de la Journée ...

Hôtel IBIS de Mostaganem. Un projet toujours pas concrétisé

La stratégie de l’investissement dans ...