Accueil » RÉGIONS » Emigration clandestine à Chlef. Des jeunes escroqués par des passeurs malfrats à Béni-Haoua

Emigration clandestine à Chlef. Des jeunes escroqués par des passeurs malfrats à Béni-Haoua

Influencés par des publicités trompeuses, en plus des risques de mort qu’ils encourent durant la traversée, des dizaines de jeunes prétendants à l’immigration clandestine, sont allés jusqu’à se fier à des passeurs malfrats via les réseaux sociaux Facebook et instragram, des passeurs escrocs proposant leurs services moyennant une somme de 1300 euros pour l’Eldorado. Selon le commandant Guerri Moumène, chargé de la communication au niveau du groupement de la gendarmerie nationale à Chlef, un jeune escroqué par des faux passeurs s’est présenté à la gendarmerie pour déposer une plainte contre des individus se passant pour des passeurs par mer vers les côtes européennes à partir de la plage rocheuse de Tighaza dans la commune de Béni-Haoua, des jeunes naïfs contactés par Facebook puis par téléphone par les passeurs sans scrupules  qui leur donnent rendez-vous au niveau de la plage de Tighaza, les font monter dans un premier temps en barque, touchent en second temps les 1300 euros de la part de chaque jeune embarqué puis dans un troisième temps, ils avancent le prétexte d’aller chercher le mazout pour ne plus revenir, laissant les dupés embarqués au bord de plage. Sitôt la plainte déposée par le jeune, les éléments de la gendarmerie se sont rendus sur les lieux pour saisir la barque des passeurs escrocs dotée d’un moteur Suzuki d’une puissance de 30 Cv, la saisie de téléphones portables et une somme d’argent en devises. Les faux passeurs arnaqueurs au nombre de 08 ont été identifiés et arrêtés puis présentés devant les instances judiciaires.

À propos A.Boukhtache

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Recensement général de l’agriculture sous le slogan «Des données justes & Développement durable». Le wali de Chlef donne le coup d’envoi

Le wali de Chlef, Brahim ...

Absence d’eau potable et d’électricité au douar Sehaïlia (Chlef). Les habitants contraints à se séparer de leurs bêtes

Les habitants de douar Sehaïlia ...

Chlef. L’arnaque aux mille facettes des faux mendiants

Bien que les services de ...

Chlef. 03 autres plages en concession cette saison estivale

Selon le directeur du Tourisme ...

Chlef. La plage Dechria bientôt nommée «Plage intelligente»

Selon le directeur du tourisme ...