Accueil » ACTUALITE » Emigration clandestine. 06 faux passeurs arrêtés à Mostaganem

Emigration clandestine. 06 faux passeurs arrêtés à Mostaganem

Dans le prolongement de son exercice dans le domaine de la lutte contre l’émigration clandestine, la brigade anti-trafic de migrants, dépendant du service de wilaya de la police judiciaire de Mostaganem, a pu dissoudre un réseau composé de 06 personnes, âgées entre 27 et 42 ans et originaires de la wilaya de Mostaganem. L’affaire remonte à la date du 07 février dernier, suite à une plainte déposée par trois victimes, résidant dans la wilaya de Mostaganem, ayant subi une opération d’escroquerie avec d’autres personnes, par deux individus spécialisés dans la désignation de candidats à l’émigration illégale à travers la mer, en les dépouillant d’une somme estimée à 30 millions de centimes chacun. Les enquêtes et les investigations ont conduit au fait que les victimes ont été escroquées au mois d’août où deux personnes se sont approchées d’elles et leur ont proposé leur candidature à un exode secret par voie maritime vers l’autre rive, en échange d’un montant de 30 millions de centimes par personne. Ils se sont convenus puisqu’ils leur ont remis l’argent entendu, en plus du montant perçu par le reste des candidats à l’émigration clandestine, de sorte que le chiffre total s’élève à 270 millions de centimes, avec une commission de courtage estimée à 05 millions de centimes pour chaque candidat qu’il attire. Le départ était censé avoir lieu à partir d’une des plages de la wilaya à bord d’un bateau de pêche équipé d’un moteur de 40 cv. Mais après un long moment écoulé depuis l’accord convenu, les personnes désignées pour l’embarcation s’étaient rendu compte qu’ils avaient été victimes de fraude, d’autant plus que les deux médiateurs invoquaient à chaque fois un ordre du principal commanditaire, en raison d’intempéries ou bien à cause de la répression des forces de police. En allant à la recherche de ces faux passeurs, les éléments de la police ont pu arrêter trois d’entre eux alors que leurs deux associés se trouvaient à l’établissement pénitentiaire de Mostaganem et l’autre suspect a été interpellé lors d’une opération policière. Les sujets douteux ont été arrêtés et ils affrontent l’inculpation de trafic d’émigrés dans le cadre d’un groupe criminel organisé pour obtenir un avantage financier avec le délit d’escroquerie. Un dossier de procédure judiciaire a été constitué contre eux, selon lequel ils ont été présentés au Procureur de la République près le Tribunal de Mostaganem qui a délivré une ordonnance de placement en détention provisoire à leur encontre.

À propos G. Miloud

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Émigration clandestine à Mostaganem. Démantèlement d’un groupe dirigé par 02 frères attirant les harraga

Dans le cadre de la ...

4ème Sûreté urbaine de Mostaganem. 02 arrestations pour vol et vente d’objets volés de chantier

Dans le cadre de la ...

Aïn Nouissy (Mostaganem). La police arrête les cambrioleurs de leur voisine dont un mineur

Dans le cadre de la ...

Sûreté urbaine de Hadjadj. Un groupe spécialisé dans le vol de maisons neutralisé

Dans le cadre de la ...

Mostaganem. La police récupère 39 véhicules dont 09 volés

Les membres de la Brigade ...