Accueil » ORAN » Elle comporte la plus jeune candidate d’Oran. Début de campagne de la liste indépendante «Adala Al Ijtimaia 31d»

Elle comporte la plus jeune candidate d’Oran. Début de campagne de la liste indépendante «Adala Al Ijtimaia 31d»

Les membres de la liste indépendante «Adala Al Ijtimaia 31» en lice pour les élections législatives de 2021, prévues le 12 juin, ont animé lundi un meeting à la salle Médiathèque de l’APC d’Oran. S’appuyant sur le slogan «justice sociale» de leur liste, les représentants de cette liste d’indépendants où fait figure de proue la plus jeune candidate à ces joutes à l’échelle de la wilaya d’Oran, G.S âgée de 27 ans seulement, ont tenté de décortiquer leur programme socioéconomique composé de divers axes dont le plus en vue, sans doute, à trait au pouvoir d’achat des ménages sans revenu et des chômeurs qui constitue le «socle» des propositions de cette jeune liste d’indépendants. Les membres de la liste indépendante Adala Al Ijtimaia ont été unanimes de dire que le président de la république Abdelmajid Tebboune, a ouvert la voie en faveur de la participation de la société civile et de l’élite dont les compétences afin de mieux valoriser et hisser via l’APN les revendications sociales économiques des algériens pour leur prise en charge. Pour cela, cette liste insiste sur le «choix judicieux des futurs élus du peuple au parlement». Comment? Cette liste suggère de couper court avec les «pratiques du passé» et plaide en faveur de la «qualité des candidats à la prochaine députation au détriment de la quantité des listes et celle des candidats». Ainsi, insinue un représentant de cette liste d’indépendants, «le nombre important des listes indépendantes en lice (ndr 960) à l’échelle nationale est certes un «acquis» mais tant qu’il n’y a pas de la qualité disent-ils, on reste dans la phase «d’essais». Pour un autre, les députations de juin ne doivent pas être un laboratoire d’essais pour les candidats mais une opportunité pour une participation «qualitative» et «active» de ces derniers qui seront appelés dans un futur proche à être le porte étendard de la société au parlement et une «passerelle» entre le pouvoir et le peuple.» Cela fait des années qu’on essaie et qu’on nous essaie sans résultat, il faut choisir une nouvelle génération de députés» a souligné un membre de cette liste d’indépendants.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Révision du code communal. Les élus locaux auront plus de liberté

Quelles prérogatives pour les élus ...

Solidarité vis-à-vis des personnes pauvres recensées par la commune d’Oran. La prime de l’Aid Al Adha passe de 5.000 à 10.000 DA

Aid Al Adha est une ...

Les Algériens de l’étranger devraient transférer 1,829 milliard de dollars à fin 2022. Les envois de fonds en hausse

Comment les fonds en provenance ...

Nomination ce dimanche de quatre délégués de la kasma 2 et de Mers el Kébir. Le FLN en ligne droite à Oran

Le FLN amorce sa ligne ...

Le chrono tachygraphe est désormais exigé dans le transport routier. Une solution pour réduire la folie routière

Qu’est-ce qu’un chrono tachygraphe? Dorénavant, ...