Accueil » SPORT » Elle arrivera demain matinà Oran. L’EN écarte les Eléphants et rêve plus grand

Elle arrivera demain matinà Oran. L’EN écarte les Eléphants et rêve plus grand

Avec un service minimum toujours aussi décisif, la sélection nationale a gagné la droit de disputer « sa » demi-finale à Oran. Après avoir éliminé une coriace Côte d’Ivoire grâce à un penalty obtenu et transformé par Aymen Mahious dans les ultimes secondes de ce quart de finale à suspense, les Verts ne sont désormais qu’à une marche de leur rêve ultime: remporter ce Championnat d’Afrique des Nations à domicile. Ce n’est, d’ailleurs, pas pour rien que pour aborder ce match, le sélectionneur national Madjid Bougherra avait remis en place son onze de départ de cette compétition, notamment avec le retour en défense du capitaine Ayoub Abdellaoui. Cela a permis aux Verts d’entamer cette partie face aux redoutables Eléphants sans passer par la traditionnel quart d’heure d’observation et avec beaucoup de certitudes, ce qui leur a valu de s’offrir deux occasions nettes de scorer dès les premières minutes de jeu. Une tête plongeante de Draoui sur le montant droit du gardien Ayayai Charles Folly (7’) puis un coup-franc de Belkhiter qui envoya de nouveau le ballon sur le montant gauche, cette fois-ci, du keeper ivoirien (10’). Vint alors le premier tournant du match, celui de l’expulsion du gardien Alexis Guendouz qui commet une faute en dehors de la surface de réparation sur une passe mal appuyée d’Abdellaoui et après vérification de la VAR (19’).
Ce fait de jeu inattendu, obligea le staff technique d’opérer un changement avec l’incorporation du gardien Farid Châal à la place d’Ahmed Kendouci (20’), tout en maintenant son système de jeu. Mais après un quart d’heure, c’est le second tournant avec cette fois la sortie sur carton rouge du défenseur Kouassi Attahoula Yao qui a laissé trainer son pied sur le haut de la cuisse de Belkhiter (35’). A dix contre dix, le match est relancé de nouveau et se sont les Algériens qui vont s’offrir la dernière opportunité de la première mi-temps lorsque Belkhiter, sur son côté droit, pénètre dans la surface, mais sa frappe est contrée par le gardien ivoirien (41’). Le début de la seconde période est à l’avantage des Eléphants qui font reculer le bloc algérien et s’offre une première occasion que le gardien Chaâl sauve en corner au premier poteau (49’). La réaction des Verts intervient à la (56’) après un centre de Belkhiter et une tête de Mahious qui passe juste à côté. Le défenseur Laouafi est lui aussi à deux doigts de trouver le cadre, mais sa tête frôle en deux fois les montants (59’ et 67’). Dans le dernier quart d’heure, les hommes de Bougherra poussent davantage et c’est encore une fois Mahious sur une tête plongeante qui trouve les bras du gardien Ayayi (78’). La plus franche occasion ivoirienne est signalée à la (83’), lorsque sur un centre en retrait, le ballon frôle la ligne de but avant d’être dégagée en corner. Dans le temps additionnel, les Verts appuient davantage leurs attaques et sur un une-deux Meziani-Laouafi, ce dernier s’infiltre dans la surface et sert Mahious qui se fait descendre (90’+3’). L’arbitre hésite, mais va consulter la VAR pour désigner finalement le point de penalty. La sentence est exécutée par le même Mahious qui offre la qualification à l’Algérie (90’+5’). Les Verts rallieront Oran lundi matin pour préparer meur demi-finale du lendemain, au stade Miloud Hadefi face auvainqueur du match Ghana – Niger d’hier soir.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La direction du MCO exige l’épuration du calendrier. Belbachir: «Nous ne jouerons pas face à Ben Aknoun»

«Vaut mieux tard que jamais», ...

Trois internationaux et un président de retour en Ligue 1. Le SCO Angers, porte-drapeau du foot DZ en France

Trois internationaux algériens devraient briller ...

Son large succès aux dépens de l’ESS conforte Bouzidi. Le MCO poursuit sa marche en avant

A la faveur de sa ...

Benzia seul Algérien champion en club, en attendant Amoura. Une représentativité DZ en baisse en Europe

Grâce à Riyad Mahrez, magnifique ...

Un classique annoncé à guichets fermés. MCO-ESS: Un succès pour bonifier l’acquis

En accueillant l’Entente de Sétif, ...