Accueil » ACTUALITE » eL’intelligence artificielle dans la lutte contre les incendies. Des drones made in Algeria

eL’intelligence artificielle dans la lutte contre les incendies. Des drones made in Algeria

Quand la matière grise algérienne fait une nouvelle fois parler d’elle. Des drones, pour détecter et venir à bout des départs de feu des incendies de forêt en Algérie, sont, en effet, l’une des dernières inventions à laquelle sont parvenus des étudiants chercheurs algériens. L’idée qui paraît à première vue géniale, a été mise au point et développée non pas à l’étranger mais bel et bien par un groupe de chercheurs algériens de l’université de Bab Ezzouar. L’Algérie avait envisagé, au lendemain des feux de forêt de 2021 et 2022, qui rappelons-le, avaient ravagé le tapis forestier national, d’acheter des drones pour lutter contre les incendies de forêt. Pourquoi utiliser un drone pour éteindre un feu de forêts? C’est parce qu’il permet de détecter les départs ou les foyers avant qu’ils ne se propagent. Seulement voilà, la fabrication de drones en Algérie pour permettre une lutte efficace contre les incendies de forêt est une solution aux formalités d’achat, synonymes de dépenses de devises alors qu’on peut très bien utiliser des drones de chez nous, c’est-à-dire ceux qui sont conçus et testés localement. L’Algérie peut désormais éviter de débourser des montants faramineux dans l’achat de ce type de drones. Tout compte fait, un groupe d’étudiants du CELEC, un club scientifique basé à la faculté d’électronique et d’informatique de l’université de Bab Ezzouar, a réussi à développer un drone de lutte contre les incendies. Équipé d’une caméra et d’un système d’intelligence artificielle, le drone est muni d’une boule de CO2 qui a pour objectif d’éteindre le feu. Le CO2 agit en réduisant la concentration d’oxygène dans l’air autour de la source de combustion. Un chercheur de l’université de Biskra avait, auparavant, également monté un drone de ce type. C’est dire que les drones anti incendies peuvent être, aujourd’hui, produits en Algérie et être adaptés à des situations complexes quand les circonstances l’exigent. Le CELEC, au micro d’un média arabophone, a exprimé son ambition de collaborer avec la Protection civile ou les services forestiers pour des opérations de sauvetage et de détection d’incendies, dans le but de neutraliser les départs de feu le plus rapidement possible, tout en limitant les interventions au sol. Le club a également conçu un autre modèle de drone qui peut être programmé pour l’arrosage des cultures ou la pulvérisation de pesticides. La start-up algérienne Farm AI, spécialisée dans les solutions d’agriculture, basées sur l’intelligence artificielle, s’était distinguée au mois de janvier dernier, en obtenant la deuxième place dans le concours mondial Tech4Good, organisé par le géant chinois Huawei. L’équipe avait également remporté le prix du meilleur choix du public, en obtenant plus de 10.000 votes. Les juges internationaux ont été impressionnés par le projet de Farm AI qui vise à autonomiser l’agriculture grâce à l’utilisation de drones pour la détection précoce de la rouille, une maladie fongique qui affecte les champs de blé. Ce succès est un énorme accomplissement pour la jeune start-up algérienne qui continue à innover dans le domaine de l’agriculture grâce à l’intelligence artificielle. Pourquoi un drone anti feux ? Ils sont d’abord tout simplement résistants à la chaleur. Ensuite, ils ne peuvent percuter un arbre, une implantation, une maison ou un animal. En plus, leur vol est préalablement défini en amont, ce qui porte à gagner du temps par la localisation exacte par l’image ou la vidéo du départ de feu.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Projet de réalisation d’une zone franche et d’une route Tindouf-Zouerate. Algérie-Mauritanie: Nouvelle étape historique

L’Algérie tient à renforcer sa ...

Etude de réhabilitation du Marché de la Bastille. Un projet estimé à plus de 60 milliards de centimes

Le marché populaire des fruits, ...

Ras Al Ain. «800 autres familles seront relogées, ce qui porte le total à 2.100»

Après le report décidé en ...

Le wali d’Oran lors de Journée nationale du Chahid : «Les martyrs de la Révolution une «référence» pour la résistance palestinienne»

Les réactions en cascade des ...

Cessez-le-feu immédiat à Gaza. Le travail colossal de l’Algérie à l’ONU

Près de 30.000 personnes sont ...