Accueil » SPORT » Eliminé de la Coupe à Biskra dès les 1/8èmes de finale. Le MCO, entre regrets et soulagement

Eliminé de la Coupe à Biskra dès les 1/8èmes de finale. Le MCO, entre regrets et soulagement

Battu à la régulière à Biskra et éliminé dès les huitièmes de finale, le Mouloudia d’Oran a quitté samedi soir la Coupe d’Algérie avec des sentiments mitigés entre regrets et soulagement. Pour avoir encaissé un but de Medane en seconde période, à la 65ème minute de jeu pour être plus précis et n’avoir pas su, en parallèle, répondre sur le plan offensif en dépit de certaines occasions nettes de scorer, le MCO est revenu du stade du 18 février de Biskra avec une élimination amère qui hantera les esprits de Youcef Bouzidi pour encore quelques nuits. L’entraîneur des Rouge et Blanc avait, pourtant, tenté un coup de poker en alignant une équipe inédite, en titularisant notamment le convalescent H’midia dans une défense new look et en laissant Benayad sur le banc pour titulariser une triplette Motrani-Boussalem-Ardji. Les choix de l’expérimenté technicien (67 ans) se sont, cependant, avérés vains et sans aucun apport notable dans la mesure où son équipe a été incapable de prendre à défaut une arrière-garde adverse qui compte, pourtant, en Adel Lakhdari (35 ans) et Nacereddine Khoualed (38 ans) des joueurs qui n’ont plus leurs jambes de 20 ans! La seule bonne nouvelle de cette sortie ratée à Biskra, est que désormais le MCO n’aura plus à courir deux lièvres à la fois puisqu’il n’est plus engagé que sur un seul tableau, la Ligue 1. Les Oranais pourront, dès lors, jeter toutes leurs forces dans la bataille du maintien et se focaliser uniquement sur les 09 rencontres de championnat qu’il leur reste à disputer afin d’assurer la pérennité de leur club parmi l’élite nationale dont il partage le titre honorifique de doyen avec le Chabab de Belouizdad. Le groupe de Youcef Bouzidi sera, d’ailleurs, épargné d’un autre déplacement qui aurait été lourd à assumer, notamment pour les organismes en cette dernière ligne droite de la saison, puisqu’en cas de qualification aux quarts de finale, les coéquipiers de Hafid Benamara devaient affronter l’USM Alger au stade du … 19 mai 1956 d’Annaba! Pour avoir exprimé le vœu de bénéficier d’une mini trêve de dix ou quinze jours, le responsable technique du Mouloudia a désormais «obtenu» gain de cause étant donné que le prochain match face à l’USMA a été ajourné en raison des engagements continentaux en Coupe de la CAF du club algérois, ce qui ne devrait pas lui déplaire, lui qui l’espérait ardemment pour récupérer les blessés et pouvoir travailler davantage pour corriger les lacunes et faire progresser son équipe.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

En tournée à travers les séances d’entraînement des clubs de l’élite nationale. Ce que cherche Petkovic en Ligue 1

En assistant aux séances d’entraînement ...

JS Kabylie – MC Oran (A 18h – 23ème journée de L1). Entre deux grands malades

Dans un classique qui a ...

Le N°10 du MCA soigne ses statistiques et son image. Un Belaïli nouveau pour charmer Petkovic

Avec 11 buts et pas ...

De nouveau très en vue avec l’Olympique Lyonnais. Benrahma monte en puissance

Et si le fait d’avoir ...

La course au maintien s’emballe à 8 journées de la fin Magra en surprise, Chlef s’enlise

Bien que leur équipe ne ...