Accueil » RÉGIONS » Elections à Mostaganem. Le vif sursaut de la société civile

Elections à Mostaganem. Le vif sursaut de la société civile

A quelques semaines des échéances électorales des assemblées nationales et locales, l’Association de la presse de la wilaya de Mostaganem a organisé un forum de la société civile mostaganémoise afin de transpercer l’opinion des citoyens. Un échange citoyen pour éveiller les consciences sur le devenir de la gouvernance par les futurs composants des futures assemblées. A cette rencontre, ont participé plus d’une soixantaine de citoyens et de citoyennes dont la majorité sont des actifs des réseaux sociaux. L’expectative du forum a été celle de cadrer les prochaines élections pour une réelle représentativité celle de la jeunesse et surtout celle de la compétence. Le débat a été riche en interventions car la majorité des présents ambitionnaient un développement utile pour une wilaya prospère. Pour cela, les citoyens tablent sur des candidats potentiellement capables de manager la wilaya et surtout qu’ils soient en mesure de lui apporter une valeur ajoutée surtout devant la conjoncture socioéconomique; pour beaucoup, Mostaganem mérite mieux et elle ambitionne une économie fructueuse et ouverte à l’emploi, une santé tutélaire, un école performante et futuriste, une administration efficiente et un cadre de vie agréable. Un forum pareil est un éveil des consciences des citoyens de la wilaya de Mostaganem qui refusent catégoriquement le carriérisme dans des postes élus à tous les niveaux. Ils veulent du nouveau, de nouvelles têtes pour une Algérie nouvelle. Le débat s’est axé aussi le rôle de la presse pour dénoncer le clientélisme, la médiocrité et l’opportunisme pour éviter de tomber sur les mêmes stéréotypes dans la gouvernance. Certains citoyens présents ont même suggéré qu’il y ait lieu d’aller chercher les compétences, celles qui sont dans l’ombre. Lors de ce forum, on a même dit qu’il faut enseigner aux jeunes d’être ambitieux. Pour d’autres, il n’y a aucun inconvénients si les potentialités restent dans leur courant politique, l’important c’est de les accompagner à épouser la responsabilité. Il faut souligner à ce propos qu’à Mostaganem, il y a une situation toute particulière qui a engendré un énorme vide politique. Aujourd’hui, la déstructuration des partis nous renvoie sur le sursaut de la société civile qui s’inquiète. Une préoccupation toute légitime puisque les citoyens veulent faire avancer leur wilaya, la confiant à des élus visionnaires et porteurs de projets. Pour ce qui est du forum, les recommandations de l’ensemble des présents étaient de pérenniser cet espace de la société civile, en veillant à lui assurer une continuité. Ce forum du citoyen enchaînera d’autres rencontres pour approfondir davantage la réflexion.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. Le Festival national du théâtre amateur en ascension notable

A l’occasion d’une conférence de ...

Mostaganem. A défaut de représentation, le climat des affaires cherche visibilité

La wilaya de Mostaganem recèle ...

Mostaganem. Visite du ministre de la pêche et des productions halieutiques

Ce mardi 21 mai 2024, ...

Economie à Mostaganem. Des membres du CREA en soutien à l’investissement

Dans un communiqué émanant de ...

Mostaganem. L’ENIV se singularise par des partenariats stratégiques

La nouvelle Algérie amorce ses ...