Accueil » ACTUALITE » Election présidentielle. Des partis appellent à une participation massive

Election présidentielle. Des partis appellent à une participation massive

A la fin de la semaine prochaine, les dirigeants de plusieurs partis se réuniront afin de décider de la nature de leur participation. Les partis de la coalition présidentielle organisent de nombreuses sorties dans les différentes wilayas afin de susciter une participation massive au scrutin présidentiel du 7 septembre prochain. Le président d’El-Bina, Abdelkader Bengrina, a appelé depuis Timimoun à une participation massive à l’élection présidentielle, mettant en évidence qu’«elle sera une étape cruciale pour la nation». Il affirmé que son parti «assistera à cette réunion politique soit avec un candidat du parti, soit avec un autre candidat hors du mouvement». Vendredi prochain, il convoquera son conseil consultatif afin de « définir la manière dont il participera à la présidentielle ». Bengrina a également averti contre « l’intention des adversaires de l’Algérie qui cherchent à détourner l’attention de l’opinion publique en propageant des rumeurs trompeuses afin de compromettre la sécurité et la stabilité du pays ». Le président du Front El-Moustakbal, Fateh Boutbig, a également appelé à une mobilisation nationale massive le même jour à Oran afin de garantir le succès de la prochaine élection présidentielle. Quand à Belkacem Sahli, secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), a souligné «l’importance d’une participation massive à la prochaine élection présidentielle et de sensibiliser les citoyens à l’importance de la période actuelle». Lamine Osmani, président du parti Sawt Echaâb, a exprimé son soutien à Chlef, «en faveur de la promotion de l’action politique et de la présentation, par les partis, de programmes politiques capables de persuader les citoyens et de répondre à leurs besoins». Il a affirmé que son parti travaille à promouvoir l’exercice et l’action politique, ainsi qu’à présenter des alternatives et des programmes politiques qui convaincront les citoyens, répondront à leurs besoins et contribueront à la construction de l’Algérie nouvelle. Par ailleurs, le secrétaire général du parti de l’Union des forces démocratiques et sociales (UFDS) a finalement annoncé sa participation à la prochaine élection présidentielle, afin de renforcer la pratique démocratique et poursuivre le processus d’établissement des institutions de l’État. Il a ajouté que le conseil national qui se tiendra le 14 juin prochain déterminera la manière de participer à la prochaine élection, que ce soit par un candidat du parti ou par le soutien d’un autre candidat. Il a également appelé les Algériens à «se rallier aux institutions de l’État et à participer activement à ces échéances, peu importe le candidat choisi». Enfin, le candidat de la coalition «Stabilité et réforme» a souligné l’importance de «renforcer les échanges directs avec les citoyens pour garantir le succès du prochain scrutin».

À propos R.L

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

El Karma. Le marché aux bestiaux reçoit plus de 10.000 têtes

A trois semaines de l’Aïd ...

Station El Karma. Reprise du pompage des eaux usées

Le processus de pompage des ...

Algérie-ferry. Changements dans la ligne Marseille-Oran

L’Entreprise nationale de transport maritime ...

Recensement agricole. 8.650 exploitations concernées

Le recensement général lancé dimanche ...

Affichage anarchique. des panneaux publicitaires Une vaste opération lancée à Béthioua

Pour faire face à l’affichage ...