Accueil » RÉGIONS » El Tarf. Visite du ministre des travaux publics pour lever les contraintes

El Tarf. Visite du ministre des travaux publics pour lever les contraintes

Dans le cadre de l’accélération des projets de développement et suivant les instructions du premier ministre en l’occurrence Djerad, le ministre des travaux publics, ministre par intérim du transport, s’est rendu dans la wilaya d’El Tarf. Sur place, l’hôte de la wilaya frontalière fait un long périple qui l’a conduit de Drean à l’ouest du chef-lieu de wilaya à El Tarf en passant par de nombreuses localités. Le ministre a inspecté les projets confiés à son département. Constatant de légers retards dans la finalisation des travaux, le ministre a sommé les responsables de la société réalisatrice de lever toutes les contraintes rencontrées afin de pouvoir être au rendez-vous du double anniversaire du 5 juillet pour procéder à l’inauguration du dernier tronçon de l’autoroute est-ouest. Ces contraintes entravant l’avancement des travaux sont surtout relevées au niveau de l’échangeur de Dréan et de celui de Khanguet Aoun à l’est dans la commune frontalière de Ramel Souk dans la daïra d’El Kala. Malgré le léger retard, le ministre M.Chiali a affiché un optimisme quant à la finalisation de ce projet qui résoudra nombreux problèmes de trafic entre l’est et l’ouest en passant par le centre. La visite a permis au ministre de relever d’innombrables contraintes qui ont retardé ce projet, des contraintes qui ont été à l’origine de la résiliation du projet avec le consortium japonais pour le mettre entre les mains de la société chinoise « Citic ». Le projet en question à sa réalisation désenclavera plusieurs localités des communes de « Drean, Besbes, Asfour, Bouteldja, El Tarf, Ain El Assel, Ramel Souk et favorisera des échanges économiques avec la Tunisie. Les contraintes rencontrées au niveau de plusieurs échangeurs ainsi que les gares mises en place pour assurer, dès 2021 le péage, ont été assainies selon les explications faites au ministre à l’exception de certains passages d’eau et des échangeurs en cours de réalisation. Les problèmes ont été résolus à plus de 90%. Le ministre a sommé les sociétés locales de la Sonelgaz, des ressources en eau, les domaines, à respecter leur engagement afin de faciliter la tâche à la société ayant pris en charge ce mégaprojet. L’hôte de la wilaya a souligné que pour mieux suivre cette nouvelle réalisation, un ingénieur est désigné pour superviser les travaux. Ce dernier sera dans la wilaya le 26 janvier prochain. Le ministre a, dans son périple, jeté un coup d’œil sur le projet dans la commune d’Ain Kerma daïra de Bouhadjar. Dans la daïra d’El kala, il a présidé au lancement pour l’extension et l’aménagement des quais du nouveau port pour une enveloppe de 13 millions de dinars dont le délai de concrétisation est de 10 mois afin de pouvoir augmenter la capacité de la flotte marine qui passera de 144 à 160. Aussi, 140 millions de dinars ont été alloués à la falaise se trouvant à proximité du port pour un délai de réalisation de 12 mois. Le ministre, accompagné de la délégation ministérielle en fin de visite, a pris la route vers Annaba.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

El Tarf : pour éviter les décès au monoxyde de carbone. L’installation des appareils de chauffage par des professionnels recommandée

Les voies et moyens devant ...

El-Tarf. Le tronçon autoroute Drean-Ouled Ghiet dépouillé de ses plaques de signalisation

Lors d’un pont de presse ...

Souk Ahras. Télescopage entre trois véhicules: bilan deux morts et 07 blessés

Un horrible accident de la ...

El Tarf. Programme varié pour la journée de la protection de l’enfance

Le programme de célébration de ...

Souk Ahras. Le wali en tournée dans plusieurs localités

Le wali de Souk Ahras ...