Accueil » RÉGIONS » El-Tarf. Un nouveau wali

El-Tarf. Un nouveau wali

L’ex-chef des daïras d’Oran, d’Ain Temouchent puis chef de cabinet du ministre de l’intérieur, Mohamed Meziane, a été promis lors du dernier mouvement comme wali pour gérer les affaires de cette wilaya de l’arrière-pays. La machine de développement est crispée depuis belles lurettes et n’a jamais connu un réel changement. Pire, certaines communes dans la daïra de Bouhadjar enclavées, ont été marginalisées et n’ont bénéficié d’aucun projet digne de nom en dépit des visites effectuées par les walis qui se sont succédé. Des faits qui ont été plus d’une fois dénoncés par cette population moudjahida. Une daïra dont les 90% presque sont détenteurs de carte «Moudjahid, Moussabel, Djoundi ALN». Bouhadjar a été peu visitée comparativement aux communes proches du chef-lieu de wilaya. La population de cette contrée déshéritée attend beaucoup du nouvel exécutif pour booster le développement. En tout état de cause, il a énormément d’atouts qu’il peut exploiter à leur juste valeur. Selon les échos, le nouvel exécutif Mohamed Meziane possède des qualités inégalables et est d’une intégrité sans commune mesure selon les cadres qui ont travaillé sous sa coupe. Souhaitons-lui la bienvenue et espérons qu’il sera celui que la population attend depuis que la wilaya a été promue au rang de chef-lieu de wilaya. Le limogeage de l’ancien wali était pressenti par tout le monde depuis presque deux ans. Le changement opéré par le premier magistrat du pays, M. Teboune, bien que ce dernier lui ait donné une seconde chance pour corriger plusieurs erreurs commises sur le terrain depuis son arrivée pour gérer soit dit en passant les affaires des citoyens. En tout état de cause, le départ de l’ancien wali «Harchouf Benarrar» n’est pas une surprise. Le wali a été plus d’une fois accusé d’inertie de parti pris etc… Depuis qu’il est à la tête de la wilaya aucune décision notable n’a été prise. Ce sont à juste titre, l‘absence de décisions fermes qui a précipité son départ. Il a été souvent décrié par la population qui l’accuse souvent d’inertie et d’absence de décision ferme pour résoudre leurs nombreuses préoccupations surtout en ce qui concerne la distribution des logements. Les citoyens, suivant la page officielle, ont souvent critiqué les décisions prises. Les critiques pleuvent mais aucune réaction de la part de l’exécutif ni des gestionnaires de la page officielle de communication d’El Tarf. La goutte ayant fait déborder le vase est sans aucun doute l’absence de décision à l’encontre des directeurs exécutifs qui n’ont jamais apporté un plus à la wilaya surtout ceux qui ont été mutés ailleurs ou limogés. Le premier responsable n’a pris aucune décision à l’encontre des membres des commissions de distribution qui ont été souvent partiales. La gestion des dossiers des postulants aux logements a été plus d’une fois dénoncée. Plusieurs citoyens demandeurs ont été lésés sans qu’ils soient rétablis dans leurs droits. La litanie est longue en ce sens. Pour la première de l’histoire, les membres de l’auguste APW ont débrayé en refusant de tenir la première session en contestation au comportement et gestion du directeur de la DSP. Ils ont quitté la salle accompagnés de leur président. Le wali est resté de marbre, seulement le mouvement a boycotté la session de l’année en cours. Nous n’avons pas l’habitude de tirer à boulets rouges sur les ambulances mais nous essayons d’éclairer l’opinion sur des faits vécus. Aucun des derniers walis depuis le départ de Arrar Djilali ne s’est inquiété de la situation des habitants de cette contrée laissée en marge du développement bien que des sommes faramineuses lui aient été octroyées.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ain El Kerma (El Tarf). Réparation du chauffage central de l’école «Bouhawat Mohamed»

Se conformant aux instructions données ...

Réalisation d’une double voie ferrée reliant Annaba à Bled El Hadba. 20 familles relogées

Dans le cadre du projet ...

Coupe d’Afrique. Des écrans géants installés à El Tarf et El Kala

En exécution des instructions de ...

El Tarf. Soirée artistique à l’occasion du Nouvel An Amazigh

A l’occasion de la célébration ...

El Tarf. 470 comprimés hallucinogènes saisis à Drean

Deux trafiquants de drogue ont ...