Accueil » RÉGIONS » El Tarf. Un club culturel dédié à la mémoire de Malek Benabi

El Tarf. Un club culturel dédié à la mémoire de Malek Benabi

Des jeunes intellectuels de plusieurs localités de la wilaya d’El Tarf ont pris l’initiative de faire naître à El Tarf un club culturel dédié à la mémoire de Benabi, le fils de la ville de Tebessa. Cette initiative la première du genre sera sous peu concrétisée à la pensée philosophique de ce grand penseur. Selon les jeunes initiateurs, les activités de ce club rayonneront au niveau de la Faculté des sciences humaines de l’université Chadli Bendjedid, créée en 2012.
L’annonce a été faite hier par le président de l’Association locale  »Espace des jeunes intellectuels  », lors de l’ouverture d’une rencontre sur ‘’Le concept de la culture’’. Les initiateurs ont ajouté en présence d’un parterre de la presse que ce club sera consacré exclusivement à des débats sur la pensée civilisationnelle du grand penseur algérien Malek Bennabi et de ses idées qui n’ont pas été suffisamment étudiées. Cette rencontre de grande importance, présidée par M. Djouadi, avait traité, dans son ensemble, le concept «culture». Evoquant le penseur Benabi, il a souligné que ce dernier a une longueur d’avance sur son époque et ses idées n’ont pas reçu l’attention qu’elles méritaient. Il a ajouté que plusieurs œuvres de Malek Benabi, un grand penseur algérien, sont méconnues du public algérien. L’objectif premier de ce club est de les faire connaître et d’organiser des débats qui traiteront de la pensée de Malek Benabi. Notons au passage que la rencontre en question s’est déroulée au niveau de la bibliothèque municipale. Plusieurs jeunes intellectuels ont participé à l’image de l’imminent professeur de philosophie retraité «Toumi Sadek» qui, au cours d’une brève intervention, a disséqué les différents concepts de la notion de culture, en se référant aux divers anthropologues comme Margaret Mead, Ralph Linton et le penseur Malek Bennabi. Pour sa part, Khemissi Abed a évoqué le rôle de la transmission du savoir et du savoir-faire local de génération en génération, ce legs culturel dont les habitants autochtones veillent à perpétuer et à transmettre à leurs petits enfants. Abed Khemissi connaît du bout des doigts l’histoire de la région d’El Tarf et contribue efficacement à apporter son aide aux jeunes atteints de la drépanocytose dont il est président de cette Association. Plusieurs autres intervenants n’ont pas manqué d’évoquer la pensée de Malek Benabi et ont félicité les membres qui ont eu l’initiative de créer ce club. Un club qui apportera incontestablement un plus à la culture. Le club en question permettra entre autres pour les jeunes intellectuels de retrouver un lieu de rencontre pour l’échange de leurs idées dans divers domaines de la culture.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Douanes. Saisie de 15.760 euros au poste frontalier d’Oum Teboul

Lors d’un contrôle inopiné, les ...

Annaba. Plus de 200 milliards pour booster la commune de Berrahal

Les autorités de la wilaya ...

Annaba. Lancement de la 6ème édition du recensement général

Le coup de starter pour ...

El Tarf. Une rentrée scolaire gâchée par l’inertie de certains responsables

La rentrée scolaire de cette ...

Belabbes Moussa installe le nouveau chef de Sûreté de wilaya

Le commissaire, contrôleur de la ...