Accueil » RÉGIONS » El Tarf. Les dernières précipitations entre joie et désagréments

El Tarf. Les dernières précipitations entre joie et désagréments

Les dernières précipitations qui ont arrosé plusieurs wilayas du pays, pour ne pas dire l’ensemble, ont fait la joie, non pas des fellahs seulement, mais de la majorité écrasante de la population algérienne. La sécheresse qui a servi cinq mois durant, avait commencé à inquiéter les gestionnaires des ressources en eau surtout ceux des quatre barrages que compte la wilaya d’El Tarf. Certains des barrages de cette wilaya de l’arrière-pays sont à moins de 30% de leurs capacités d’accueil. Un tel niveau a été plus qu’inquiétant pour la suite des autres saisons. Même si ces pluies diluviennes ont causé parfois de nombreux dégâts et ont fait le bonheur des uns, elles ont été accueillies avec joie. Le fellah a retrouvé le sourire après des mois de sécheresse et qui voyait le travail de la terre compromis. Il en est de même pour les responsables des ressources en eau. Les précipitations enregistrées, depuis la nuit du mardi à mercredi, ont arrosé les plaines tarfinoises et permis le remplissage des barrages. Dans plusieurs localités de la wilaya, les pluies sont tombées presque sans arrêt jusqu‘à ce vendredi, faisant le bonheur des uns et le malheur des autres. Plusieurs inondations ont été relevées par les éléments de la Protection civile. Ces derniers ont été mis à rudes épreuves depuis mardi. A noter que plusieurs axes routiers ont été submergés d’eau à l’image de celui de lac des oiseaux Sidi Kaci, de Zérizer , d’Ain El Assel, l’axe routier de la nationale 82, avant d’arrivée au carrefour pour entamer sur l’autoroute, la direction de Metrouha sortie du chef-lieu de la wilaya et le chemin de wilaya 110. Les éléments de la Protection civile ont été plusieurs fois sollicités pour pomper l’eau au commissariat de police de Chbaita Mokhtar, à M’Ridima dans la commune d’El Kala et à Deira Mostafa, dans la commune de Ben M’hidi. Même les citoyens, avec des moyens rudimentaires, ont mis la main à la pâte, notamment à Dréan, Chbaita Mokhtar et Zerizer et plusieurs autres endroits de la wilaya. Ces inondations sont toujours attendues à El Tarf du fait que pas moins de 50% des localités se trouvent sur des zones inondables telles que Ain El Assel, Tarf, Bouteldja, lac des oiseaux, Sidi Kaci, Ben Mhidi Ben Ammar etc …, sans compter le côté ouest, Besbes, Drean et Chihani. Les infiltrations d’eau étaient également fréquentes dans de nombreuses localités. Les coupures d’électricité de courte ou moyenne durée et des services Internet sont les lots de désagréments évoqués par les citoyens de cette wilaya de l’arrière-pays qui ne parvient pas à se débarrasser de ces privations de service. Des coupures signalées à Zitouna, Bouhadjar, Drean etc… Les pluies ajoutées à l’imprudence de nos chauffards n’ont pas été idem d’accidents de la circulation parfois tragiques. On jubile. Plusieurs familles n’ont pas manqué d’exprimer leurs frustrations face à la situation misérable qu’elles vivent depuis des années à cause des maisons précaires où les conditions de vie les plus élémentaires font défaut, sans évoquer les dangers qui minent leur existence à l’approche de chaque saison de grandes pluies. Même scénario a été vécu par la localité de Daghoussa dans la daïra de Besbes. Une autre localité dont les cités populaires dortoirs ont été implantées sur des zones inondables. En tout état de cause, le budget consacré pour prémunir certaines localités de la wilaya des effets néfastes des inondations, n’a pas fonctionné comme souhaité par ses concepteurs. A El Tarf, seules les cités réalisées sur les hauteurs sont épargnées par le phénomène d’inondations. Avouons tout de même que depuis un certain temps, beaucoup d’efforts ont permis de minimiser ce phénomène qui met plusieurs familles dans la gêne.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ain El Kerma (El Tarf). Réparation du chauffage central de l’école «Bouhawat Mohamed»

Se conformant aux instructions données ...

Réalisation d’une double voie ferrée reliant Annaba à Bled El Hadba. 20 familles relogées

Dans le cadre du projet ...

Coupe d’Afrique. Des écrans géants installés à El Tarf et El Kala

En exécution des instructions de ...

El Tarf. Soirée artistique à l’occasion du Nouvel An Amazigh

A l’occasion de la célébration ...

El Tarf. 470 comprimés hallucinogènes saisis à Drean

Deux trafiquants de drogue ont ...