Accueil » RÉGIONS » El Tarf. Le wali va à la rencontre de la société civile

El Tarf. Le wali va à la rencontre de la société civile

Le wali de la wilaya d’El Tarf poursuit ses visites à travers les localités de la wilaya. Hier encore, il s’est rendu dans la daïra de Bouhadjar où il a présidé une importante réunion avec la société civile des trois communes qui composent la daïra de Bouhadjar, à savoir Oued Zitoun limitrophe à la commune de Mechrouha dans la wilaya de Souk Ahras, Hammam Beni Salhah sur la route de Bouchagouf, dans la wilaya de Guelma et Bouadjar chef-lieu de daïra et Ain El Kema sur la bande frontalière. L’Etat, depuis l’accession de M. Teboune à la magistrature suprême, a mis en place des associations au niveau de toutes les communes, affaire de pouvoir concrétiser la démocratie participative. Cette dernière a fait l’objet de plusieurs séminaires supervisés par des cadres de la nation dédiés aux élus locaux. Lors d’une réunion organisée avec les associations de la société civile, le wali en l’occurrence Harchouf Benarrar, a fait des consultations sur la manière de gérer les affaires du citoyen. Le wali était accompagné du président d’APW. Ayant pris la parole, les représentants des associations ont soulevé un certain nombre de préoccupations directement liées au cadre de vie des citoyens dans divers domaines, notamment le secteur agricole, le sport, le tourisme, la santé, l’état des routes et l’approvisionnement en eau potable, le raccordement aux réseaux d’électricité, de gaz et d’égouts, présentant un ensemble d’idées et de suggestions constructives, notamment celles liées à la prise en charge des jeunes. Les participants n’ont pas omis de lui faire part des dernières augmentations sur les produits de première nécessité. Ces derniers, vu l’érosion du pouvoir d’achat, ne sont plus à la portée du cadre moyen. Le chômage dans ces quatre communes est à un taux très élevé. Le wali prenant la parole, a expliqué l’objectif de ces réunions, qui est considéré comme une nouvelle stratégie pour pouvoir s’imprégner des diverses préoccupations du citoyen lambda. C’est aussi une nouvelle initiative pour venir en aide aux citoyens et répondre à leurs besoins, accompagner le processus de développement. La concertation avec la base permet en outre de mettre en place un programme de développement qui prendra en charge les préoccupations, d’identifier les insuffisances et contribuer à éclairer l’opinion publique. Le wali de la wilaya a, ces derniers mois, multiplié les visites dans les zones d’ombre afin de pouvoir s’enquérir de leur situation. D’autres rencontres sont prévues dans son agenda afin de rencontrer la société civile dans plusieurs autres daïras.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

De Drean à Ouled Ghiet (El Tarf). Plusieurs plaques de signalisation volées

Lors d’un point de presse ...

03 blessés dans un incendie à Bouhadjar

Un incendie s’est produit au ...

Souk Ahras. Saisie de viande blanche avariée

Agissant sur informations, les services ...

Souk Ahras. 02 morts et 07 blessés dans un télescopage entre trois véhicules

Un horrible accident de la ...

Foncier industriel à El Tarf. L’opération d’assainissement se poursuit

Dans le cadre de l’assainissement ...