Accueil » RÉGIONS » El Tarf. Le secteur du tourisme demeure boiteux

El Tarf. Le secteur du tourisme demeure boiteux

Le secteur du tourisme moribond depuis des années dans la wilaya d’El Tarf, a été finalement renforcé d’infrastructure et boosté par le ministre qui a pris un certain nombre de décisions. Des décisions dites au milieu de la population font respirer surtout les investisseurs. Ces derniers depuis des années ne se bousculent plus devant les portillons. Pourtant, les responsables de wilaya leur accordent beaucoup de facilités et les renforcent en lots de terrains. Mais c’est la dèche du côté des réalisations.
Enfin, hier, lors de sa visite, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mokhtar Didouche, a levé le gel sur 71 projets d’investissement touristique à travers 58 wilayas. Le ministre a souligné, lors de l’inspection des travaux d’aménagement de la zone d’expansion touristique Messida (commune de Souarekh), en mesure de recevoir 13 projets touristiques, que les instructions du président concernant le suivi et le traitement des projets d’investissement ont été suivies avec rigueur. A leur concrétisation, ces projets permettront de résoudre le déficit en équipements touristiques, à renforcer les wilayas de 8.000 lits supplémentaires. Ces nouvelles infrastructures contribueront donc à la création de l’emploi. Le ministre a, dans la ville balnéaire d’El Kala, inspecté les travaux de modernisation et de réhabilitation de l’hôtel «El Mordjene».
Le taux d’avancement des travaux se situe entre 25 et 45%. L’inauguration de ce chef-d’œuvre est prévue aux horizons de 2024. M.Didouche, Ministre du Tourisme et de l’artisanat, a présidé l’inauguration d’un autre complexe hôtelier sur la RN44 à la commune du Lac des Oiseaux dans la daïra de Bouteldja. Ces infrastructures concrétisées ne sont pas en mesure de répondre à l’attente des estivants qui choisissent la destination «El tarf». Hôtel, motels, appartements particuliers, sont de très loin pour rassurer les vacanciers qui viennent de différents endroits en particulier des wilayas du Sud. Les locations nous dit-on, sont excessivement chers la nuit plus cher encore s’il s’agit de louer une maison pour un mois. Ici à El kala, tout le monde s’est donné le mot même dans les villages voisins, il est difficile de dénicher un logement à bon prix. En tout état de cause, le secteur touristique en dépit du dégel sur des projets demeure encore boiteux. Un plan spécial dans ce secteur pourrait peut-être sauver les sessions estivales. Les estivants qui aiment passer leur séjour sur la côte tarfinoise la fuient à cause des prix qui sont loin de leur bourse. Il faut des années encore avec implication des citoyens pour que le secteur touristique trouve enfin son apogée.
Lors de cette visite, le ministre a visité le salon de l’artisanat, une manifestation économique. Le ministre et la délégation qui l’accompagne ont visité les expositions des artisans venus de plusieurs wilayas. L’hôte de la wilaya a rencontré les artisans. Ces derniers n’ont pas manqué de lui faire part de leurs nombreuses préoccupations qui minent sérieusement leur avenir. Le ministre très attentif a promis de sommer les responsables concernés pour une éventuelle amélioration de leurs conditions.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ain El Kerma (El Tarf). Réparation du chauffage central de l’école «Bouhawat Mohamed»

Se conformant aux instructions données ...

Réalisation d’une double voie ferrée reliant Annaba à Bled El Hadba. 20 familles relogées

Dans le cadre du projet ...

Coupe d’Afrique. Des écrans géants installés à El Tarf et El Kala

En exécution des instructions de ...

El Tarf. Soirée artistique à l’occasion du Nouvel An Amazigh

A l’occasion de la célébration ...

El Tarf. 470 comprimés hallucinogènes saisis à Drean

Deux trafiquants de drogue ont ...