Accueil » RÉGIONS » El Tarf. Élan de solidarité

El Tarf. Élan de solidarité

Lors de la première session de l’APW, les membres se sont penchés sérieusement sur le sujet de la solidarité et de l’investissement. Dans le cadre justement, la solidarité a polarisé l’attention des membres en cette période de ramadhan 2023. Ainsi donc, l’on apprend que l’Etat a débloqué au profit des familles démunies la somme de quarante milliards de centimes. 40 mille familles ont été recensées soit une augmentation de 10 mille familles comparativement à l’année précédente. Les familles ont reçu les millions de centimes bien avant que le mois sacré du ramadhan ne débute. Ces familles sont accompagnées par l’Etat. Par ailleurs, la Direction du commerce a mis en œuvre un programme de contrôle et de suivi. Elle a mobilisé sur le terrain pas moins de 50 brigades pour assurer un contrôle continue sur les prix et la spéculation sur les produits de nécessité surtout ceux subventionnés par l’Etat. Le bilan fourni par la direction de la DCP laisse perplexe plus d’une vingtaine de commerçants, bouchers ont été épinglés par les brigades. Enfin pour ce qui concerne l’investissement, en dépit de l’injection de huit cents milliards pour le développement, la machine demeure au niveau de cette wilaya de l’arrière-pays crispée. Plusieurs insuffisances sont dénoncées par les citoyens. Pour sa part, le président d’APW est sorti de ses gants en ce mois de ramadhan disant au directeur exécutif de la santé qu’il est incompétent. Ce directeur lors d’une précédente session avait été savonné par le président de la commission santé parce que le secteur n’a pas progressé depuis qu’il a été placé à sa tête. Le comportement de cet exécutif de la santé en question a été à maintes reprises dénoncé plusieurs fois par son personnel en particulier les femmes de ménages, infirmières et les médecins. Ce dernier au lieu de les accompagner pour améliorer les prestations de service ne fait que leur mettre les bâtons dans les roues. Ici tout le monde se demande par quel stratagème un directeur contesté dans une wilaya se voit promu au poste de directeur de la santé à El Tarf. Dès son arrivée en pleine période du Covid plusieurs problèmes ont été enregistrés. La dernière en date et qui reste gravée c’est la fermeture pure et simple du centre des dialysés à Ben Mhidi. Un acte fortement dénoncé par les patients et la société civile. Ce directeur aurait pu trouver une solution idoine pour régler leur problème au lieu de fermer leur seul espoir. Les membres de l’APW et le personnel attendent la décision qui sera prise à son égard après ce qui s’était passé récemment à l’APW. Le président d’APW, le jeune Boussaha Rejam d’obédience RND a donné son dernier mot sur ce directeur: Incompétence se conjuguant avec le laisser aller du secteur de la santé en dépit de son renforcement. Il a tout simplement demandé son remplacement et son limogeage par le premier responsable de la wilaya.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ain El Kerma (El Tarf). Réparation du chauffage central de l’école «Bouhawat Mohamed»

Se conformant aux instructions données ...

Réalisation d’une double voie ferrée reliant Annaba à Bled El Hadba. 20 familles relogées

Dans le cadre du projet ...

Coupe d’Afrique. Des écrans géants installés à El Tarf et El Kala

En exécution des instructions de ...

El Tarf. Soirée artistique à l’occasion du Nouvel An Amazigh

A l’occasion de la célébration ...

El Tarf. 470 comprimés hallucinogènes saisis à Drean

Deux trafiquants de drogue ont ...