Accueil » RÉGIONS » El-Tarf. Batailles rangées, drogues, psychotropes phénomène étranger à la société

El-Tarf. Batailles rangées, drogues, psychotropes phénomène étranger à la société

Dans cette wilaya de l’arrière-pays qui est El Tarf, les journées du citoyen lambda sont moroses. Là où vous allez, vous n’entendez que des lamentations. Les uns par manque de travail, les autres pour la cherté de la vie. Après le ramadhan qui a déplumé la majorité des parents, les prix des fruits et légumes sont encore à la hausse. Quelques jours seulement avant l’Aïd El Fitr, le prix de la banane s’est encore envolé. Les marchands affichent 600 dinars le kilogramme. A ces problèmes s’ajoutent encore le phénomène de la drogue, l’augmentation de la criminalité etc.. A dire vrai, les policiers n’ont pas connu depuis le ramadhan des jours de répit. Le phénomène des bandes de malfaiteurs a repris de plus belle à travers plusieurs localités de la wilaya notamment à Ben Mhidi Bouhadjar créant au sein de la population des moments de panique. Par ailleurs, la vente des psychotropes et de la drogue n’est plus un secret pour personne. Les communiqués reçus quotidiennement de la part de la cellule de communication montre, si besoin est, l’ampleur que connaît ce commerce informel que les lois républicaines punissent sévèrement. Seulement, les vaillants policiers, gendarmes et douaniers ne nous ont presque jamais envoyé des communiqués faisant état de la neutralisation des grands bonnets du narcotique. Ces derniers sans s’inquiéter outre mesure se la coulent douce et se réjouissent de l’argent amassé en faisant travailler des jeunes. Une fois épinglés, ils passent le plus clair de leur temps entre quatre murs recevant chaque semaine de leurs parents déçus le panier. A propos de ce phénomène, d’où vient cette énorme quantité écoulée en silence à des jeunes, des clients ciblés des quartiers populaires que sont «Gelas, Zourami et ailleurs» à des prix qui frisent souvent l’imagination. L’apparence de ce fléau social si j’ose dire n’a épargné ni les jeunes riches nantis, pauvres, collégiens, lycéens et universitaires. Le phénomène de la vente des psychotropes s’est développé comparativement aux années précédentes. Les policiers, gendarmes généralement organisent souvent des campagnes de sensibilisation sur les dangers de la prise de kif ou psychotropes. Cependant, il semble que ces campagnes ont été inutiles car elles n’ont pas récolté le résultat avoué par les organisateurs. Ces derniers mènent au risque de leur vie une lutte acharnée. Cette autre forme de délinquance est étrangère à nos mœurs. Enfin, signalons que les bagarres rangées entre les jeunes, voire des familles sont entrées dans nos mœurs. La dernière en date est celle qui a eu lieu à Drean à l’ouest du chef-lieu de wilaya El Tarf. Heureusement, les services de sécurité étaient là sinon les choses se seraient terminées autrement. Chez la bande délictueuse, âgés entre 24 et 38 ans, les policiers de la sûreté de cette daïra ont récupéré des épées, des armes blanches prohibées variées, des gourdins avec lesquels ils agressent les victimes, ils terrorisaient la population de la ville et des quartiers périphériques. Le commun des mortels se demande à présent quelles sont les actions à entreprendre pour préserver sa progéniture et celle de ses prochains, de ses voisins, de ce phénomène qui nécrose la société entière. Enfin, il faut dire que les parents interrogés sur la chose ne trouvent pas leurs mots pour l’expliquer. Ils se contentent de dire «Rabi Yaster». Par décence, nous n’avons pas abordé deux autres sujets en hausse et qui enveniment le quotidien des habitants.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ain El Kerma (El Tarf). Réparation du chauffage central de l’école «Bouhawat Mohamed»

Se conformant aux instructions données ...

Réalisation d’une double voie ferrée reliant Annaba à Bled El Hadba. 20 familles relogées

Dans le cadre du projet ...

Coupe d’Afrique. Des écrans géants installés à El Tarf et El Kala

En exécution des instructions de ...

El Tarf. Soirée artistique à l’occasion du Nouvel An Amazigh

A l’occasion de la célébration ...

El Tarf. 470 comprimés hallucinogènes saisis à Drean

Deux trafiquants de drogue ont ...