Accueil » ORAN » Eclairage public. Infractions à la pelle aux règles de sécurité

Eclairage public. Infractions à la pelle aux règles de sécurité

On sait tous que l’électricité constitue un besoin essentiel dans la vie de tout un chacun. Mais elle peut aussi constituer un péril certain quand les travaux d’installation des équipements électriques sont effectués d’une manière catastrophique dénuée de tout professionnalisme quand ils ne sont ni terminés ni sécurisés. C’est ainsi que le risque est omniprésent au niveau de plusieurs rues et avenues de la ville. L’éclairage public joue plusieurs rôles dans les projets d’aménagement des communes. Il s’agit avant tout d’une mesure visant à accroître la sécurité des espaces publics et des citoyens, que cela soit dans les zones de circulation ou dans les zones d’habitation. Les câbles électriques de basse tension de la majorité des poteaux d’éclairage public ont été arrachés, dépourvus de caches en acier servant à les protéger. Il est inadmissible de constater que la majorité des couvercles de fonte des pylônes aient disparu, laissant les fils dénudés à l’extérieur et jonchant les trottoirs. Un danger constant pour les piétons, notamment pour les enfants qui pourraient inconsciemment se faire électrocuter, surtout que ces câbles nus se trouvent non loin des habitations, des établissements scolaires, des crèches… Avec la venue de la pluie, cette situation inquiète plus d’une personne à cause de risques d’électrification pouvant les conduire à la mort pendant qu’il pleuve d’autant plus que ces câbles mouillés électrifient toute la surface et peuvent causer un dommage à tout passant. Le danger est omniprésent au niveau de toutes les artères de la ville d’Oran. Outre le risque des câbles électriques, un autre phénomène a pris de l’ampleur, il s’agit des branchements illicites aux poteaux de l’éclairage public par certains buralistes informels, baraques de fruits et légumes, vendeurs de CD… qui n’hésitent nullement à pirater en accrochant un câble à un poteau pour l’éclairage. Tout laisse à penser que les équipes d’intervention laissent volontairement, car comment expliquer cet état de fait grave? Et les responsables chargés de ce secteur font preuve de laxisme et d’indifférence. L’insouciance manifeste des services de maintenance et de contrôle en est également une des causes, car la sécurité du citoyen est un droit fondamental. Malheureusement négligé, par ceux qui sont censés garantir la sécurité des citoyens.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Agressions de l’espace public. Quelles mesures face à l’absence de civisme

Dans tous les quartiers, cités, ...

Inondation à Belgaid. Irresponsabilité et incivisme citoyens

Les premières pluies qui se ...

Transport en commun. L’indispensable régulation

Tous les moyens de transport ...

Salles de cinéma détournées. Une enquête s’impose

Regrettable est l’état actuel des ...

Dégradation de l’environnement. Impact direct et négatif sur la société

La question environnementale est centrale ...