Accueil » CHRONIQUE » Du concret…

Du concret…

L’affaire de l’oxygène fait peur à tout citoyen avec cette troisième vague de contamination. Personne ne peut dire le contraire et les institutions n’ont agi qu’après les alertes citoyennes. On pouvait tout imaginer sauf qu’un jour, on aurait besoin d’oxygène. Les autorités actuelles se retrouvent face à une vérité « cachée » et qu’ils devront agir et réagir face à la mort. Le Premier ministre indique que bientôt l’Algérie va importer 10 centrales de production d’oxygène ainsi que 160.000 litres d’oxygène qui seront distribués aux hôpitaux qui ne disposent pas de générateurs d’oxygène. Or, matériellement, pour les avoir, il faut attendre au moins plus d’une vingtaine de jours à moins que l’Etat ait prévu de les ramener par voie aérienne et les rapatrier dans les plus brefs délais, car entre-temps des Algériens vont mourir. Il a également annoncé l’acquisition prochaine de 2.250 concentrateurs parmi les 15.000 commandés par l’Algérie, sans donner aucune date. Les Algériens veulent du concret, car la mort nous guette. Le gouvernement devrait être plus « pratique » et penser à un pont aérien et maritime pour permettre à notre diaspora de nous livrer du matériel et de l’équipement médical pour l’oxygénation. Nous sommes au point de non-retour, car la mort est là. C’est aussi la course contre le temps où il faut être efficace. Il suffit de voir les SOS lancés sur les réseaux sociaux pour l’acquisition de l’oxygène. Et pourtant, il y a de la solidarité citoyenne qui est là pour soulager les hôpitaux. Déjà, pourquoi n’a-t-on pas prévu des concentrateurs et stations d’oxygène alors que tous les spécialistes parlaient d’une troisième vague? Elle est où la prévention ? Où est le plan ORSEC ? Aujourd’hui, le Pouvoir devra être efficace comme dans l’affaire du vaccin. Agissons tous contre la Mort !

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’huile monte…

Le prix de l’huile de ...

La bonne gestion du gaz…

L’Algérie est tenue de se ...

Mais attention…

Le confinement partiel à domicile, ...

Plus qu’un crime, un génocide !

17 octobre 1961, c’est une ...

Protégeons nos enfants !

L’Algérie comptait près de 16 ...