Accueil » ACTUALITE » Drogues, cigarettes, carburant, pétards, boissons alcoolisées, devises, métaux précieux, armes… Les grands coups des Douanes

Drogues, cigarettes, carburant, pétards, boissons alcoolisées, devises, métaux précieux, armes… Les grands coups des Douanes

Incontestablement, les contrebandiers ont été nombreux à se faire attraper et à tomber dans les coups de filet de la Douane algérienne depuis le 1er janvier dernier. la Douane a frappé fort en 2023. En effet pas moins de 367 opérations ont été menées depuis début janvier au 31 mars. De quoi se réjouir certes eu égards à la difficulté de la mission des douaniers ces dernières années dans le domaine de la lutte contre la contrebande et les fléaux de la criminalité économique. De grands coups réalisés en trois mois seulement d’autant plus que cela dénote de l’efficacité sans cesse grandissante des contrôles douaniers ces dernières années. Ainsi, dans le cadre de la lutte intense contre la contrebande, les douanes algériennes ont brillé de mille feux en opérant 367 saisies sur l’ensemble du territoire national au cours du premier trimestre 2023 selon un communiqué de la Direction générale de la douane algérienne. Les saisies se succèdent et ne se ressemblent pas. On y retrouve de tout. Un signe bon augure pour les mois restants de l’année en cours selon les observateurs .Il est en effet admis que le début d’une année est connu par les activités somme toutes fécondes des contrebandiers qui ne reculent devant rien pour passer leur produits et poisons via les frontières du pays croyant aussi naïvement que leurs actes pourraient être au-dessus de tout soupçons. Mais ils auront vite déchanté. Une analyse permet de prévoir une prochaine montée de férocité et de répression des contrôles douaniers. Autant dire que la douane forte des instructions de sa tutelle et des orientations du président de la république Abdelmajid Tebboune qui a promis une lutte sans merci et une guerre contre le contrebandiers et les trafiquants de drogue ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Selon les données des douanes algériennes sur ses activités de lutte contre la contrebande, entre le 1er janvier et le 31 mars, il y a eu un total de 367 opérations. Elles ont abouti à la saisie de marchandises d’une valeur totale de 1,119 milliard de dinars tandis que la valeur des amendes pour ces crimes économiques s’élevait 11,991 milliards de dinars. 149 véhicules ont été utilisés lors des tentatives de contrebande que les services douaniers ont mis en échec. Ce n’est pas tout puisque les contrebandiers ont utilisé 25 camions, 3 tracteurs, 7 motos et 9 ânes. Le même document a indiqué que le nombre de contrevenants impliqués dans ces opérations est de 407 personnes. C’est le résultat des interventions douanières sur le terrain sur l’ensemble du territoire national. Y compris au niveau des postes de passage frontalier maritimes, aériens et terrestres. En ce qui concerne la nature des saisies, la Direction générale des douanes a expliqué qu’il s’agissait principalement de drogues et d’hallucinogènes. Il est également question de tabac, de cigarettes et de carburant. Ce n’est pas fini, car on a notamment des pétards, des boissons alcoolisées, des devises, des métaux précieux, d’armes et de munitions. Finalement, on a les produits alimentaires de large consommation et celles subventionnées. En guise d’illustration, prenons les hallucinogènes et les drogues. Les douanes ont saisi, au cours des trois premiers mois de 2023, plus de 1,9 tonne de kif traité. Le communiqué de la Direction générale des douanes en Algérie a d’autre part évoqué 770.000 unités de substances hallucinogènes. La même source informe par ailleurs de la saisie d’environ 14 kg de drogues dures. La douane a durant la période susmentionnée mis la main sur 8,5 kg de la drogue dite le Bango.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Prise en charge de la communauté nationale à l’étranger. Le MAE prend des mesures d’urgence

La communauté nationale, établie à ...

Plans émiratis pour déstabiliser le Sahel et l’Algérie. Ces pays à la botte d’Israël…

A la guerre comme à ...

2ème session d’APW en avril. L’agriculture, un dossier qui promet…

La deuxième session ordinaire de ...

Vigilance face aux turbulences et tensions dans la région. Que de défis à l’Algérie nouvelle !

Le Président de la République, ...

Les communes doivent déposer succinctement les opérations avant de prétendre aux financements de soutien. De la crise Covid … à la crise budgétaire

L’une des recommandations faites aux ...