Accueil » ORAN » Drame dans un chantier d’hôtel à Oran. 04 morts dans la chute d’un monte- charge

Drame dans un chantier d’hôtel à Oran. 04 morts dans la chute d’un monte- charge

La chute d’un monte-charge destiné au transport des matériaux de construction survenu mardi matin dans un chantier d’hôtel au centre-ville d’Oran, a causé la mort de quatre personnes dont trois algériens et un ressortissant étranger alors que la troisième victime, probablement un ressortissant africain, a été immédiatement transporté par les unités de la Protection civile dépêchés sur place, à l’hôpital, a-t-on appris de sources concordantes sur les lieux du drame. L’incident qui se serait produit entre 9h et 9h30 est à l’origine d’une chute d’un monte-charge sur lequel se trouvait cinq ouvriers du chantier d’hôtel sis à la rue Epoux Fodil à Miramar dans le secteur urbain Al Amir. Les premières informations recueillies par nos soins sur place, faisaient état presque une heure après du tragique incident de trois personnes décédées sur le coup après l’incident et de deux blessés graves. Le chargé de la communication de l’EHU d’Oran indiquera pour sa part qu’un blessé a rendu l’âme au cours de son transfert vers le service des urgences de l’hôpital portant ainsi le nombre de morts à quatre. Information qui a été confirmée par la suite par une source sûre de la Protection civile qui annoncera à son tour aux journalistes présents sur les lieux, que quatre décès et un blessé ont été déplorés à la suite de cet incident. «Ce chantier d’hôtel monté depuis quelques années avec un permis de construire en règle est composé de plusieurs étages. Le monte-charge visiblement lourd est tombé du 11ème étage et s’est engouffré jusqu’au sous-sol avec à son bord cinq personnes du dit chantier», a souligné sous le couvert de l’anonymat un cadre de la commune d’Oran. Le second blessé a été dirigé vers le bloc opératoire. Les victimes qui travaillaient dans le chantier de construction de cet immeuble sont âgées entre 30 et 50 ans, selon les services de la Protection civile. Aussitôt alertés, les services de police, le chef de daïra, le maire d’Oran et son secrétaire général se sont rendus sur place afin de s’enquérir des circonstances du drame. La consternation se lisait sur les visages de tous les présents. Des travailleurs du chantier qui ont assisté au drame sont restés durant plusieurs heures sous le choc et n’en croyaient pas leurs yeux tellement la perte de leurs collègues était terrible et insurmontable. «Un des ouvriers décédés habite le quartier de Zitoune et un autre celui de l’Usto» a lâché un de ces travailleurs originaire d’une autre wilaya et travaillant dans ce chantier depuis une année. Pour sa part, les unités de la Protection civile d’Oran sont intervenues à 09h54, suite à la chute d’un monte-charge dans un chantier de bâtiment de 11 étages en cours d’achèvement, dans le quartier Miramar, commune d’Oran, a annoncé ce mardi 18 janvier 2022 la protection civile dans un communiqué publié sur sa page Facebook. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du drame nous a-t-on indiqué de sources autorisées.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La pionnière du syndicalisme féminin oranais Keltoum Abderahmane n’est plus. Décédée le jour de la création de l’UGTA

Un pilier du militantisme et ...

Resserrement des rangs pour l’édification de l’Algérie nouvelle. Le discours optimiste de Tebboune

Comment édifier une Algérie nouvelle ...

Main d’œuvre de la formation professionnelle dans le secteur industriel et les entreprises. Taux d’intégration: plus de 60%

Le secteur de la formation ...

Projet de réalisation d’une zone franche et d’une route Tindouf-Zouerate. Algérie-Mauritanie: Nouvelle étape historique

L’Algérie tient à renforcer sa ...

Etude de réhabilitation du Marché de la Bastille. Un projet estimé à plus de 60 milliards de centimes

Le marché populaire des fruits, ...