Accueil » ORAN » Division Hygiène et Assainissement (DHA). Du changement vers le positif

Division Hygiène et Assainissement (DHA). Du changement vers le positif

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour la plus grande commune d’Algérie. Une rencontre riche en enseignements et ce, en présence du maire, M. Noureddine Boukhatem, d’une vice-présidente, du délégué de la division hygiène et assainissement (DHA), de la directrice des finances, du directeur de la division protection et environnement (DPE). La réorganisation de la DHA avec l’installation de M. Rachid Ouali, en tant que directeur succédant à Houari Rihi appelé à d’autres fonctions. En effet, le maire de la plus grande commune n’a pas hésité suite à cette crise qui a frappé la DHA, ces derniers temps, à faire du changement étudié pour le bien-être du citoyen oranais. « Je veux la stabilité de la ville et qu’elle soit propre. J’ai assuré la paie des travailleurs pour huit mois en 2021. L’application de la loi et la règlementation sont primordiales pour la bonne marche de l’APC d’Oran. Par ailleurs, il faut indiquer qu’il n’existe pas moins de 131 concessionnaires et ce, depuis 2008. Les diverses dettes antérieures de 2019 dont les reliquats de 2016 ou 2018 sont à 182.375.586.95.
Et les dettes de 2020 sont de l’ordre de 391.836.587.51, selon la directrice des finances. Ce sont des sommes colossales amputées du budget communal que le nouveau patron de la DHA, M. Rachid Ouali, voudrait récupérer: «Refaire avant tout le parc, collaborer avec l’EPIC Oran propreté pour la mise à niveau, centraliser le matériel avec la récupération de toutes les bennes-tasseuses et camions à bennes, ainsi qu’aider les délégations communales suivant leurs besoins. En un mot, la restructuration de la DHA». Dans ce même contexte, le délégué de la DHA, M. Affif Benosmane, nous confie: «La réorganisation de la DHA est importante. Nous allons sillonner les délégations communales, en sélectionnant les équipes capables d’assainir les quartiers et cités de la ville d’Oran. Le balayage restera dans les DC». Quant à la vice-présidente, elle déclare que cette réorganisation sera bénéfique à l’APC d’Oran. La DHA avait besoin de sang neuf. Et il faut maintenant retrousser les manches. A l’orée des Jeux Méditerranéens 2022, la commune d’Oran voudrait révolutionner la DHA pour un avenir meilleur et faire d‘Oran une ville propre, sans plus.

À propos Benaouda N.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La commune de Misserghine sans P/APC. Les citoyens livrés à eux-mêmes

Les citoyens du paisible faubourg ...

1ère session de l’Assemblée populaire communale d’Oran. 16 points inscrits à l’ordre du jour

Le cabinet du P/APC d’Oran ...

Exécutif communal d’Oran. Riche en enseignements

Le siège du cabinet du ...

Réunion à l’APC d’Oran. L’équilibre financier de la Commune en question

Bien décidé à améliorer l’équilibre ...