Accueil » RÉGIONS » Direction de l’Environnement de Chlef. Projet d’éradication de 04 décharges anarchiques

Direction de l’Environnement de Chlef. Projet d’éradication de 04 décharges anarchiques

Selon la directrice de l’Environnement, Mme Hassani Meriem, des études sont en cours pour l’éradication de 04 décharges anarchiques, implantées au niveau des communes de Chettia, Ténès, Béni-Haoua et Oued-Goussine ; l’une de ces 04 décharges, en l’occurrence celle se trouvant à Chettia, a été visitée par le wali qui a donné ordre pour que cette décharge soit éradiquée au plus vite car c’est une décharge brute ne répondant à aucun critère de préservation de l’environnement et où des citoyens viennent déposer leurs déchets solides sans aucun contrôle, cette décharge se trouvant de surcroît aux abords du tronçon routier reliant Chettia à Ouled Fares. Les trois autres décharges incontrôlées situées, par ironie du sort, le long du littoral, à savoir à Ténès ville touristique, à Béni-Haoua et Oued Goussine, des communes aux abords de la Méditerranée qui souffrent le martyre du manque de moyens techniques, financiers et humains pour gérer convenablement les déchets solides au niveau de leurs communes. Cela dit, Mme Hassani affirmera que l’éradication de ces 04 décharges sera suivie d’un projet de gestion intégrée pour chaque commune en matière de tri, de collecte, de transport, de traitement et de stockage des déchets de toutes sortes. Il faut savoir qu’en procédant à l’analyse approfondie de la situation qui prévaut au sein de ces 04 communes en question, il ressort aujourd’hui dans le domaine de la gestion des déchets solides que la cause essentielle est imputée aux facteurs essentiels dont en premier celui de l’incapacité des autorités locales à faire face au problème de gestion des déchets produits par leurs citoyens par manque de moyens de collecte et de transport des déchets vers les centres d’enfouissement techniques des déchets qui se trouvent éloignés sur plus de 150 km de leurs communes.

À propos A.Boukhtache

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Khaloufa, Béni Yakil et Azmouya (Chlef). Trois douars souffrent l’absence de route et le calvaire de l’isolement

La route de nos jours ...

Protection civile de Chlef. Deux enfants percutés mortellement par des véhicules le jour de l’Aïd El Fitr

Selon le commandant Sid Ahmed ...

Centre des personnes âgées de Sekassik (Chlef)Le wali partage les joies de l’Aïd El Fitr avec les pensionnaires

Le wali de Chlef, Brahim ...

Céréaliculture à Chlef. Faute de pluie, le blé vire au jaune !

Alors qu’on présageait une très ...

Sidi Ali Aïchoune (Chlef). Pas une goutte d’eau depuis deux mois

Bien que les pouvoirs publics ...