Accueil » ACTUALITE » Dialogue en vue d’une rencontre inclusive. Le FFS répond positivement à l’initiative du Président Tebboune

Dialogue en vue d’une rencontre inclusive. Le FFS répond positivement à l’initiative du Président Tebboune

Le Front des Forces Socialistes (FFS) a répondu favorablement à l’initiative du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, dans le cadre des consultations et du dialogue menés avec les partis politiques et les forces vives du pays. En effet, une délégation, conduite par le premier secrétaire national du Front des Forces Socialistes (FFS), Youcef Aouchiche, a été reçue, jeudi dernier, par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. «Le FFS a démontré sa volonté sincère de dialogue dans chacun de ses projets et chacune de ses initiatives parce qu’il est convaincu que la solution à la crise multidimensionnelle que vit notre pays, ne peut venir que d’un consensus fondateur et fondamental entre toutes les forces vives de la nation», lit-on dans un communiqué rendu public, avant cette rencontre décidée «après concertation au sein des instances dirigeantes du parti». Pour le premier secrétaire du plus vieux parti de l’opposition en Algérie, en acceptant de répondre favorablement à l’invitation du Président Abdelmadjid Tebboune, «le FFS confirme qu’il est fidèle à ses principes fondateurs de dialogue constructif et d’opposition responsable, ne ratant aucune occasion qui lui est offerte pour exprimer son attachement à la construction nationale sur des bases de la démocratie et de la participation effective de toutes les composantes de la société». Le FFS profite de cette rencontre pour réitérer son «attachement au projet national et démocratique et à ses propositions de sortie de crise», en abordant, selon M. Aouchiche, trois points essentiels avec le Président de la République. Cette rencontre a été pour le FFS une occasion de demander au chef de l’Etat «davantage d’éclaircissements sur sa volonté politique de créer un cadre de dialogue national pour renforcer le front interne», indique le premier secrétaire du parti, à sa sortie de la Présidence de la République, en tenant à souligner que toute initiative sérieuse de ce genre « doit être forcément synonyme d’une ouverture démocratique réelle où toutes les forces vives du pays, partis, syndicats, associations et médias, peuvent s’exprimer librement». Lors de cette rencontre avec M. Abdelmadjid Tebboune, le FFS a tenu à rappeler aussi tous ses projets «pour un véritable consensus national sur la base d’un dialogue inclusif qui règle réellement la crise multidimensionnelle que vit notre pays, tant sur le plan politique que sur les fronts économique et social». Le parti de feu Hocine Aït Ahmed a également rappelé son «attachement au caractère social de l’Etat» en exprimant «ses appréhensions concernant la politique de réforme du système de subventions au moment où la population souffre de l’explosion de l’inflation et de l’érosion du pouvoir d’achat». Dans ce sillage, le FFS a demandé au Président de la République de «prendre de mesures économiques et sociales urgentes pour préserver la dignité des Algériennes et des Algériens et protéger leur pouvoir d’achat». Par ailleurs, le FFS a profité de cette occasion pour demander également au chef de l’Etat «d’entreprendre des mesures d’apaisement, à l’effet de réinstaurer un climat de confiance et de sérénité conditions sine qua non pour la réussite de tout dialogue afin de donner des garanties et des gages de bonne volonté aux partenaires politiques et sociaux». «Il s’agit en priorité de la libération sans conditions de tous les détenus politiques et d’opinion, à commencer par Mohammed Baba Nedjar en arrivant à Smail Chaalal président d’APC d’Azzeffoun mais aussi, en abrogeant de l’arsenal juridique répressif», indique en outre le FFS dans un communiqué rendu public, à l’issue de sa rencontre avec le Président de la République.

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Elle permettra d’alimenter six communes de la rive sud de la wilaya de Bejaïa. Une station de traitement d’eau de 50 000 m3 mise en service

Les communes de la rive ...

Béjaia. La liste des noyades et des accidents de la circulation s’allonge

La liste des noyades en ...

Véhicules poids lourds. Circulation interdite le jour sur deux routes nationales à Béjaïa

Les véhicules poids lourds sont ...

Béjaia. Noyades et accidents de la circulation sont légion en période estivale

Depuis le lancement de la ...

62 ans après l’indépendance. L’Algérie pèse lourd sur l’échiquier mondial

L’Algérie célèbre la fête de ...